Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 269 le 29/6/2014, 22:15

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 90865 messages dans 3987 sujets

Nous avons 226 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sufjan


La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Partagez

Sondage

Pour ou Contre la Captivité ?

[ 14 ]
39% [39%] 
[ 18 ]
50% [50%] 
[ 0 ]
0% [0%] 
[ 4 ]
11% [11%] 
[ 0 ]
0% [0%] 

Total des votes: 36
avatar
Invité
Invité

La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Invité le 2/2/2009, 19:50

Rappel du premier message :

La captivité un sujet tabou chez les passionnés. On parle beaucoup de la captivité car souvent, ceux qui aiment les orques (et les autres cétacés par la même occasions) sont anti-captivité. Pourquoi ? Car il préfére tout simplement les voir libres et sauvages. La captivité à des incoveniants certes mais aussi des avantages (pas beaucoup malheureusement), tout comme la liberté.

Les + et les - de la captivité :
- les orques sont separés de leur famille lors de la capture
+ elles peuvent se faire une nouvelle "famille" dans les bassins
- les orques aiment la solidarité, mais dans les bassins certaines sont seules, d'autres à 5 mais 5 ne remplace pas 20 orques.
+ Ils ont une nourriture équilibré et peuvent être soignés grâce aux medicaments (pas toujours malheureusement)
- La reproduction est moins facile en captivité
+ Ils peuvent jouer avec les soigneurs
- Des fois, les orques on en marre de jouer, mais certains soigneurs n'en tiennent pas compte et c'est là que se produise les attaques.
+ Dans les bassins, les orques sont protegees de la chasse à la baleines, et des autres betises humaines
- L'esperance de vie baisse en captivité. En liberté l'age max est environ 60 ans, alors qu'en captivité 41 est très dur !

Voilà, alors maintenant etes-vous pour ou contre la captivité ?
+


Dernière édition par missorque le 3/2/2009, 16:56, édité 1 fois

GALINETTE1208
Orque active
Orque active

Messages : 391
Date d'inscription : 22/06/2014

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par GALINETTE1208 le 11/8/2015, 14:08

C'est juste une question. On sait que chaque populations d'orques libres ont leurs propres langages donc si on relâche des orques nées captives, vont elles pouvoir communiquer avec les orques libres si elles ne connaissent pas leurs langages ?

Après je suis d'accord avec Celestorca, il vaudrai mieux relâcher plusieurs orques en même temps plutôt qu'un seule. Mais bon pour le moment personne ne doit être relâché.

Néréïdys Disney
Nouvelle orque
Nouvelle orque

Messages : 14
Date d'inscription : 29/06/2015

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Néréïdys Disney le 16/8/2015, 11:55

a.a.k tu as dit tout ce que je voulais dire en lisant le topic!
Personnellement je suis contre, et ce depuis que j'ai vu le film BlackFish et que je me suis renseigner pendant de longs mois sur le sujet de la captivité et de ce que cela engendre pour ces  sublimes animaux.
Il n'est pas sains de garder de tels mammifères dans de si petit bassins.

Enfin je pense qu' une personne  se définissant comme  'Passionné' des Orques ne peut en aucun cas  accepter la captivité. Certe cela permet de les voir mais lorsque l'on ai Passionné avec un grand 'P' on est assez renseigné sur la bête pour savoir que sa vie n'est pas là, et on se bouge les fesses pour aller en voir dans la nature. Et là on peut se définir comme Passionné et fière car dans ce cas on aura fait une action pour la préservation de ces merveilleux animaux que nous connaissons et que nous aimons en n'achetant pas de tickets pour ces parcs.
C'est parce-qu'on  les aime tellement qu'il faut se priver en quelque sorte d'aller les voir en captivité car cela montre notre réflexion sur le sujet.

[ j’espère que vous voyez ce que je veux dire]

Perso je suis entrain de m’organiser un voyage en Norvège avec mon copain afin de les voir dans leur milieu naturel en espérant en voir en prenant le bateau Smile !

Après pour la pollution, c'est aux hommes de faire le nécessaire et de reflechir, à notre échelle il faut faire notre maximum pour minimiser les dégâts même si on est presque impuissant a ce stade... pleure

bon week-end à tous
avatar
Wikiss
Fondatrice
Fondatrice

Féminin Age : 26 Messages : 4997
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Wikiss le 16/8/2015, 12:17

Remettre en question le rapport amour/captivité et liberté c'est assez difficile à juger. Déjà que l'amour c’est quelque chose de difficile à expliquer.
Si je veux, c'est aussi facile pour moi d'approcher les cétacés sauvages que captifs et moins cher que d'aller au Marineland.

J'ai quand même un attachement pour les orques captives de Sea World car elles venaient jouer avec nous quand j'y étais. C'est pourquoi j'aurai quand même envie d'y retourner dans ce parc.
Quand a Marineland, J'ai passé 4 jours dans le camping en face du Marineland, je n'ai même pas ressenti l'envie d'y aller car quand on y va, on ressent la pression de l'argent pour devoir être en contact avec les animaux, leur marketing lourd  poussant sur "le rêve", mais le rêve payant, je trouve ça ridicule.


Dernière édition par Wikiss le 17/8/2015, 21:21, édité 1 fois
avatar
Weatle
Orque active
Orque active

Féminin Age : 102 Messages : 261
Date d'inscription : 22/09/2013

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Weatle le 17/8/2015, 18:40

Néréïdys Disney a écrit:

Enfin je pense qu' une personne  se définissant comme  'Passionné' des Orques ne peut en aucun cas  accepter la captivité. Certe cela permet de les voir mais lorsque l'on ai Passionné avec un grand 'P' on est assez renseigné sur la bête pour savoir que sa vie n'est pas là, et on se bouge les fesses pour aller en voir dans la nature. Et là on peut se définir comme Passionné et fière car dans ce cas on aura fait une action pour la préservation de ces merveilleux animaux que nous connaissons et que nous aimons en n'achetant pas de tickets pour ces parcs.
C'est parce-qu'on  les aime tellement qu'il faut se priver en quelque sorte d'aller les voir en captivité car cela montre notre réflexion sur le sujet.

Ah mince alors me voilà bien embêtée... je suis donc un monstre qui va voir des pauvres bêtes maltraitées en parc (ironie bien sûr)  mais je suis aussi une super passionnée qui se bouge les fesses pour les observer en milieu naturel.. du coup je suis quoi ? Demi-passionnée ? Demi monstre de cruauté ? Ou alors ça se compense et du coup je suis neutre ? What a Face
Je pourrais aussi lancer le débat sur les dérives du whale watching parce que crois moi des sociétés qui cherchent qu'à se faire de l'argent sur le dos des animaux libres en ne les respectant pas, il y en a à la pelle... Toutes sont loin de faire leur devoir d'éducation.
Tout ça pour dire que rien n'est aussi "catégorique" que ce que tu décris.

Voilà je retourne vivre ma passion/cruauté (rayer la mention inutile) plus loin.
avatar
Moanaïs
Orque intégrée
Orque intégrée

Féminin Age : 17 Messages : 159
Date d'inscription : 02/01/2013

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Moanaïs le 17/8/2015, 21:27

Néréïdys Disney a écrit: Certe cela permet de les voir mais lorsque l'on ai Passionné avec un grand 'P' on est assez renseigné sur la bête pour savoir que sa vie n'est pas là, et on se bouge les fesses pour aller en voir dans la nature. Et là on peut se définir comme Passionné et fière car dans ce cas on aura fait une action pour la préservation de ces merveilleux animaux que nous connaissons et que nous aimons en n'achetant pas de tickets pour ces parcs.

Tu dis ça comme si il suffisait de vouloir les voir libre pour y aller. Il y a là aussi une question d'argent, et je ne pense pas que je devrais me sentir "non-passionnée" pour cause que le seul moyen pour moi d'en voir c'est un parc. J'adorerais les voir en liberté mais on a pas tous les moyens. C'est pas parce-qu'on "cautionne" la captivité que nous ne sommes pas pour autant passionné avec un grand P.
avatar
SkyeCrystal
Orque active
Orque active

Féminin Age : 30 Messages : 322
Date d'inscription : 18/08/2014

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par SkyeCrystal le 17/8/2015, 21:54

Pour le whale watching: je suis ok pour dire qu'il y a des dérives mais au final,les animaux sont quand même libre et avec leur famille. Dans les parcs, ils sont embetes par le public, la musique et autre et en plus ils sont captifs dans de mauvaises conditions.

Quant au reste, donc si on a pas les,moyens de les voir dans la nature, im faut en sacrifier quelques uns pour que certains puissent vivre leur passion? C'est pas un peu égoïste comme raisonnement? :/
avatar
Wikiss
Fondatrice
Fondatrice

Féminin Age : 26 Messages : 4997
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Wikiss le 17/8/2015, 21:58

C'est délicat de remettre en question la passion des personnes, c'est quelque chose de sensible.
Il y a toujours quelque chose à critiquer, comme ton exemple Weatle pour le whale watching qui se fait de l'argent sur le dos des cétacés libre. C'est un jolie exemple pour retourner la critique.
Si on souhaite chercher encore des arguments on peut répéter les même idées que beaucoup disent déjà, comme quoi ça pollue, ça harcèle les animaux etc...

Du moment qu'il y a quelque chose qui ne correspond pas à nos valeurs et se qu'on sent dans notre cœur tout est bon pour être critiqué...
Nous ne sommes pas chez les bisounours, en général c'est surtout remettre en question notre mode de vie dans un système d'économie de marché dans lequel la captivité et le whake watching se trouve.
Également, d'un point de vue psychologique et économique chaque humain ressent le besoin d'appartenance et donc adhère à des valeurs d'un groupe qui se trouve au milieu de la pyramide et en tout dernier, le besoin d'accomplissement de soi. Chacun veut réaliser quelque chose dans sa vie en fonction de ses valeurs et de ses envies.

C'est difficile de remettre en question les personnes, la force et l'agressivité n'est pas non plus une bonne solution pour dissuader et faire changer d'avis la partie opposée.
J'ai une opinion assez générale lors des conflits d'opinion, car je considère toujours ça comme quelque chose de normal, je n'arrive pas à juger plus un coté d'un autre.

Je suis très consciente est inquiète du fait que nous sommes de plus en plus contraint à vivre ensemble et devoir partager le peu de ressource sur terre qu'il nous reste tout en devant s'entendre ensemble et en assurant la satisfaction personnelle de chacun. Cependant internet et la mondialisation font rencontrer toute ces cultures et il est normal que nous devons être confronté à tant de personne différentes qui ne vivent pas dans la même région que nous, le même  contexte sociale etc... Dans ce cas là nous sommes plus en contact entre personne contre la captivité, personne pour la captivité etc...

Pour en revenir aux problèmes de la captivité, je crois seulement aux limites de la nature qui pourra seulement dire si les animaux ne peuvent survivre en captivité, c'est à dire si la population régressera un jour ou seront agressifs envers l'homme. Si elles le souhaitent les orques ont tout le pouvoir sur les hommes en un coup de mâchoire et prennent leur revanche. Je me demande d'ailleurs pourquoi n'ont-elle jamais osée attaqué les hommes si elles veulent vraiment exercer une pression pour leur rendre leur liberté?
Ce retour de pression se remarque déja pour l'action de l'homme sur la nature qui commence dès aujourd'hui à retourner la situation avec le réchauffement climatique et la raréfaction des ressources.

Moi aussi, je me sens comme en captivité dans ce système lucratif qu'est l'économie  et auquel je suis contrainte pour vivre. Je ne peut rien contrôler, je ne peux pas m'installer librement pour me nourrir et me loger sans payer monétairement quelque chose. Même la nature est payante maintenant.... Nous n'avons plus de liberté non plus comme les animaux sauvages qui peuvent manger et construire un nid sans payer de terrain et avoir un permis pour construire un nid..... Nous devons toujours le consentement de notre système pour nous autoriser à faire quelque chose et respecter les lois pour respecter les milliards d'autres humains.

En conclusion, j'ai alors tendance à accepter les choses comme elles sont, car je crois plus en la régulation naturelle.
Je ne sais pas quoi penser de la captivité, mais je crois quand même qu'un jour ce cirque cessera lentement et naturellement lorsque la sélection des gènes des orques captives ne seront plus viables.
avatar
Kay
Orque meneuse
Orque meneuse

Féminin Age : 21 Messages : 1000
Date d'inscription : 11/02/2011

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Kay le 18/8/2015, 09:32

Je pense qu'il n'y a même pas d'argument à donner face à ce qu'a dit Néréïdys Disney.
L'amour que l'on porte aux animaux n'a rien à voir avec la captivité. C'est totalement une autre question que l'on aborde là.
La question de la passion n'est pas celle de la captivité. Je n'y vois même aucun lien.
Excusez-moi mais c'est l'animal que l'on aime, pas sa condition.

Peut-être qu'avec un autre exemple ça sera plus parlant : admettons que tu aimes les oiseaux. On va prétende que tu ne les aimes pas parce que tu en as vu dans des parcs ou parce que tu as une volière chez toi? Justement, si tu en as chez toi c'est que tu les aimes beaucoup et cela ne t'empêche pas d'aller dans des zones d'observation ornithologique ou même juste d'en observer dans ton jardin. Enfin, me dira-t-on que l'on ne peut pas faire la comparaison avec une orque, certes. Ce que je veux bel et bien dire par là c'est que l'on parle bien de la passion liée à un animal, non à sa condition.

Je ne prétends pas qu'il faut être inconscient de leur condition, non. Il faut même être renseigné là-dessus.
D'ailleurs, si mes souvenirs sont bons, passion vient de patior et signifie la souffrance. Autrement dit, au sens étymologique du terme, si l'on est passionné réellement on souffre pour les orques. Personnellement, je ne sais à combien de reprises j'ai pu pleurer. Juste pour la beauté d'une orque ou lors d'un décès ou d'une mauvaise nouvelle, la non libération de Morgan étant la pire épreuve que j'ai passé, si je puis me permettre de dire cela ainsi...

L'amour n'a pas de remise en question. Qui êtes-vous pour juger l'autre sur des sentiments que vous ne percevez même pas? Qui êtes-vous pour parler de sentiments mieux que les autres alors que ce sont des choses propres à chacun, souvent compliqués et parfois même difficile à comprendre?

J'aime les orques. Qu'elles soient captives ou libres.
Et pourtant je suis contre la captivité.
Mais je les aime toutes car ce sont des orques et que ma passion porte leur nom.
avatar
Néréïdys Disney
Nouvelle orque
Nouvelle orque

Féminin Age : 21 Messages : 14
Date d'inscription : 29/06/2015

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Néréïdys Disney le 18/8/2015, 22:30

Weatle >  le ''' (ironie bien sûr) ''' est en trop, car je n'ai jamais traiter les personnes allant dans les parcs de monstres, mais ils participent et contribuent à un système monstrueux (duré de vie d'une orque réduite de moitié, dépression, psychotisme, sous-alimentation,névrose, séparation des familles d'orques...)

Moanaïs > Tu sais, moi aussi je suis  passionné des orques depuis que j'en ai vu a Marineland lorsque j’étais petite, or depuis que j'ai découvert l'envers du décor ma vision à changer, je suis encore plus passionné qu'avant pour ces animaux seulement je ne tolère plus la captivité et je vis  ma passion grâce à d'autres supports (livres, documentaires, films … ) et je préfère économiser  le l'argent que je ne donnerai pas a Marineland, pour un jour réaliser mon rêve et en voir en pleine nature:) !

SkyeCrystal > '''' Quant au reste, donc si on a pas les,moyens de les voir dans la nature, im faut en sacrifier quelques uns pour que certains puissent vivre leur passion? C'est pas un peu égoïste comme raisonnement? :/ ''''
Je suis d'accord avec toi, c'est  souvent plus dur d'aimer les animaux et de ce privé d'aller les voir pour ne pas participer au système que de rentrer dans un amour égoïste.
Personnellement, je préfère me priver que de fermer les yeux sur la situation et rentrer dans un 'amour pervers ' ( ou j'accepte que l'autre souffre pour l'amour que je lui porte).


Wikiss > '''Si elles le souhaitent les orques ont tout le pouvoir sur les hommes en un coup de mâchoire et prennent leur revanche. Je me demande d'ailleurs pourquoi n'ont-elle jamais osée attaqué les hommes si elles veulent vraiment exercer une pression pour leur rendre leur liberté? '''
Alors là je reste sans voix …Sad
Je pensais que tous les membres de ce forum avaient au moins pris le temps de regarder 'Blackfish'.   tape
[ Keltie Byrne – morte 20 février 1991,
Daniel P,Dukes – mort le 6juillet 1991,
et depuis la mort de Dawn Brancheau la 3 ème victime de Tilikum, Seaworld et les autres parcs ont eu comme directive de ne plus nager avec l'animal,
Cela n'est qu'un exemple d'une seule orque il y a notamment eu des agressions à Marineland. ]
Malgré tout le pouvoir que tu leur attribues les hommes continuent a les garder en captivité dans des aquariums....

'''Moi aussi, je me sens comme en captivité dans ce système lucratif qu'est l'économie  et auquel je suis contrainte pour vivre. Je ne peut rien contrôler,'''
Pour reprendre les mots de Ric O'Barry ( ancien dresseur de Flipper le dauphin et activiste depuis 40ans) : ' Cela peux paraitre un peu simpliste mais le seul moyen de faire évoluer les choses est de ne pas acheter de tickets pour un spectacle de dauphins '.
Moi j'ai fait mon choix et ça je peux le contrôler. #boycottSeaworld


Kay> '''Je n'y vois même aucun lien.
Excusez-moi mais c'est l'animal que l'on aime, pas sa condition.
'''
Euh ….. 100% des gens qui vont voir des corridas ( où le taureau fini  mort d’épuisement et en sang)  te diront qu'ils les aiment ,
100% des gens qui organisent des combats de Pitbull te diront qu'ils aiment les chiens,
Si tu aimes un animal tu es obligé de te soucier  un minimum de sa condition.

OUI les touristes qui vont à Marineland pour la plupart aiment les orques ; OUI les soigneurs et les dresseurs aiment  les orques ; est-ce que les maintenir captifs dans de mauvaises conditions est tolérable NON : pour ma part, c'est un amour pervers.Sad
avatar
Kay
Orque meneuse
Orque meneuse

Féminin Age : 21 Messages : 1000
Date d'inscription : 11/02/2011

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Kay le 19/8/2015, 09:25

Faire un parallèle entre la captivité et la corrida c'est comme faire un parallèle entre la prison et la peine de mort, autrement dit, je ne vois toujours pas le rapport.
Mais soit alors, je n'aime pas les orques, beaucoup de passionnés pourront le confirmer n'est-ce-pas Wink
Et je perpétue l'amour pervers puisque j'aime les orques qu'elles soient libres ou captives.

Enfin, je sais mes propres valeurs et je n'ai pas besoin de gens comme toi pour dicter ma vie.
D'autant plus que j'ai bien précisé dans mon message qu'il ne fallait pas être inconscient de leur conditions de vie en captivité et que je pense être largement assez renseignée sur la captivité pour justement, être contre.
Sur ce.


Dernière édition par Kay le 22/8/2015, 10:21, édité 1 fois
avatar
Maudorca
Administratrice
Administratrice

Féminin Age : 25 Messages : 2593
Date d'inscription : 28/08/2007

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Maudorca le 19/8/2015, 16:01

Je ne comprend pas non plus le jugement du "si on aime vraiment les orques/dauphins on ne va pas les voir en captivité", l'amour c'est tellement personnel on ne peut en rien juger ce sentiment sur une autre personne. Et puis bon, je rappelle que grand maître Ric O'Barry a bien participé à créer ce qu'il veut aujourd'hui détruire, on va dire qu'il s'est "repenti" mais il a mis du temps, bref la preuve que tout le monde peut changer d'avis, la preuve que lui aussi les aimait avant de devenir activiste. Et puis bon pour la citation il n'a rien inventé, Coluche disait "quand on pense qu'il suffirait simplement que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vende pas" ...

Je trouve également simpliste de se faire un avis avec le film Blackfish, beaucoup disent que ce film les a "éclairé", "révélé" ou que sais-je encore, mais c'est quand même un film de propagande qui a justement pour but de nous faire aller dans leur direction. Je préfère nettement me faire mon propre opinion en m'informant à droite, à gauche, en connaissant POUR DE VRAI l'envers du décor, pas seulement ce qu'on peut montrer dans des reportages mais en étant sur place, en parlant avec des soigneurs etc. J'ai vu, j'ai lu, j'ai entendu et avec tout ça j'ai mon propre avis sur la question, un avis qui n'est pas tranché, je pense que tout animal est beaucoup mieux en liberté mais je continue d'aller les voir dans des parcs où on s'occupe d'eux comme il faut et où on ne demande pas de captures; et je vis très bien avec, ma conscience va à merveille.

J'aime les animaux, et ceux qui en doutent uniquement parce que je les observe parfois à travers une vitre ou un grillage je les flûte!
(Entre parenthèse en étant végétarienne je me considère aimer plus les animaux que les personnes qui veulent à tout prix libérer tous les animaux sauvages mais qui continuent de manger leur portion de viande d'animaux d'élevage quotidienne.)


--------------------------------
* Russian orcas *
avatar
Wikiss
Fondatrice
Fondatrice

Féminin Age : 26 Messages : 4997
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Wikiss le 19/8/2015, 22:04

Maudorca a écrit:
J'aime les animaux, et ceux qui en doutent uniquement parce que je les observe parfois à travers une vitre ou un grillage je les flûte!
(Entre parenthèse en étant végétarienne je me considère aimer plus les animaux que les personnes qui veulent à tout prix libérer tous les animaux sauvages mais qui continuent de manger leur portion de viande d'animaux d'élevage quotidienne.)
Comme tu le dis, il y aura toujours quelque chose qui ne va pas, quelque chose à critiquer ou une de nos valeurs qui dérange pour d'autres personnes.
Si on devait voir le nombre d'association de personne militante contre quelque chose....
Contre les carnivores qui sont cruel de manger des animaux
Contre les personnes qui gagnent bien leur vie et qui ne partagent pas assez
Contre les politiques et les lois qui ne leur plaisent pas
Les personnes qui ne comprennent pas comment on peu avoir la conscience tranquille en étant nourri et logé alors que des millions de personnes vivent dans la misère.
On peut tout dire de toute manière.... Personne ne vaut mieux que les autres....


Dernière édition par Wikiss le 20/8/2015, 10:21, édité 1 fois
avatar
Néréïdys Disney
Nouvelle orque
Nouvelle orque

Féminin Age : 21 Messages : 14
Date d'inscription : 29/06/2015

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Néréïdys Disney le 19/8/2015, 22:40

Kay > je m'excuse mais je n'apporterai pas plus d’intérêt à tes commentaires car pour moi ils sont incohérents et contradictoires, et trop agressifs pour un forum où nous sommes là pour partager nos opinions et en aucun cas pour 'dicté' quoi que ce soit à quiconque.
Et si pour toi la réalité est trop dur à regarder tu aurais peut-être du t’inscrire sur le forum 'passionnés d'Autruches'.
Sur ce.

Maudorca > Mon opinion ne s'est pas faite derrière mon écran de télé avec un film comme tu le sous-entend, moi aussi je participe sur le terrain : manifestations, pétitions ... avec Sea Shepherd et la Dolphin Connection  pour  les massacres  de dauphins à Taiji ou aux iles Féroés.
Oui les dresseurs et soigneurs aiment les orques mais ils participent a leur sous-alimentation pour leur faire faire des cabrioles toute la journée, et lorsque tu as payé ton ticket pour te renseigné par toi même  est-ce tu voulais que les soigneurs te disent '' Effectivement ils vivent deux fois moins longtemps chez nous qu'en liberté, avec deux fois plus de maladie que l'on soigne par intoxications médicamenteuses. Ils sont malheureux car ils sont séparés de leur famille,  de plus nous cachons leurs blessures pour ne pas te choquer avec de la peinture. clown  "

Je ne remet pas en questions votre amour pour les orques mais pour moi aimer Marineland est incompatible et contraire à ma passion.
avatar
Maudorca
Administratrice
Administratrice

Féminin Age : 25 Messages : 2593
Date d'inscription : 28/08/2007

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Maudorca le 19/8/2015, 22:58

Je n'ai pas payé de ticket pour me renseigner par moi-même, j'ai participé activement, je l'ai vécu de l'intérieur à travers plusieurs stages au sein des équipes de soigneurs, pas avec les orques et pas à Marineland mais avec d'autres cétacés et mammifères marins, je n'ai jamais vu un animal sous alimenté, une ration est définie par jour et quoi qu'il arrive l'animal a sa ration entière à la fin de la journée, je n'ai vu aucune privation, aucune violence, aucun abus de cachets et aucun mensonges auprès du public. Après libre à chacun de me croire ou pas, mais je sais ce que je vaux.

Et tu n'étais pas là à l'époque où on a parlé de la moyenne d'âge, mais il était conclu que ce n'était pas une valeur concrète parce que c'est totalement impossible de comparer les moyennes d'âges en captivité et en liberté. En captivité on compte les morts nés, donc âge zéro, ce qui fait forcément chuter la moyenne, en liberté il est simplement impossible de connaître le nombre de morts nés. Oui on connait tous Granny qui a 109 ans, mais là on parle de record, le record pour un chat est 26 ans, demande à toutes les personnes que tu connais qui ont eu des chats, je suis sure qu'aucun n'a atteint cet âge, est-ce que ça signifie forcément qu'ils étaient maltraités et malheureux?


--------------------------------
* Russian orcas *
avatar
Kay
Orque meneuse
Orque meneuse

Féminin Age : 21 Messages : 1000
Date d'inscription : 11/02/2011

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Kay le 19/8/2015, 23:59

Lol.
Tu parles d'agressivité.
Tu crois que ce n'est pas agressif de recevoir comme commentaire de quelqu'un de te part que tu es une fausse passionnée?
Et je ne parle pas qu'en mon nom. Je parle pour tous les passionnés d'orques.
Alors selon toi, Ingrid Visser n'aime pas les orques? Parce qu'elle se rend au SeaWorld et au Loro, je t'en informe... Comme l'a dit Maudorca, on se rend compte par nous-même de la condition dans laquelle elles vivent. Quand je suis allée au Marineland pour la première fois, j'ai trouvé le bassin tellement ridicule comparé à l'immensité de l'océan et j'avais mal au coeur alors que après, j'ai su que c'était le plus grand bassin des orques qu'il puisse exister, j'avais du mal à y croire. À l'époque, étant mal renseignée, je me suis plutôt dit que c'est le plus petit bassin qu'il pouvait exister justement...
Mon argumentation ne te convient pas, soit. Mais elle n'est ni contradictoire ni incohérente.
Ah mais oui, suis-je bête, je me suis trompée de passion. :') Parce que j'ai choisi d'aimer les orques et tout tu sais.Quelqu'un aurait-il l'amabilité de me passer le forum le plus réputé pour parler d'autruches? Parce que là je me sens trop stupide, je me suis trompée de forum. :'( C'était noir et blanc, j'ai cru que c'était la même chose moi!
Tu n'étais pas obligée pour le "Sur ce", vraiment pas.
Oh et ps moi aussi je suis végétarienne. (:
Et double ps: je n'aime pas le Marineland, je n'aime pas la captivité mais j'aime les orques.


Dernière édition par Kay le 22/8/2015, 10:22, édité 1 fois
avatar
SkyeCrystal
Orque active
Orque active

Féminin Age : 30 Messages : 322
Date d'inscription : 18/08/2014

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par SkyeCrystal le 20/8/2015, 14:05

Il y a quand même effectivement un effet un peu "pervers" à se rendre dans les parcs pour assouvir son besoin de les voir en vrai. Je le conçois, je l'ai fait aussi à une époque, quand j'étais jeune et que je n'avais pas conscience encore de tout ce que la captivité impliquait pour les animaux.

Pour rebondir sur la comparaison avec les oiseaux, c'est la même chose pour moi: j'adore les oiseaux, pour autant je n'en ai jamais eu chez moi, car enfermer un oiseau en cage alors que le propre d'un oiseau, c'est voler, je trouve ça effroyabelement égoïste et cruel, oui, et je n'ai pas peur de le dire. Juste parce qu'on les aime, alors c'est légitime de les avoir enfermés près de nous pour satisfaire notre "besoin" de les cotoyer?

C'est cette façon de procéder que je ne comprends pas. Et qui au final se traduit parfois dans des propos étranges.

Il y a peu sur le topic concernant le projet d'enclos marins, j'ai lu "mais qui pourra se payer le billet, à part quelques privilégiés?" ou encore sur celui de Freya "Je suis triste, ça veut dire qu'on ne la verra pas lors de la première visite au parc avec un ami" ; est-ce que c'est le plus important? La peur de perdre ce "privilège" de les approcher dans les parcs,  "c'est dommage on ne la verra pas lors de NOTRE visite", je suis désolée mais j'ai vraiment du mal quand je lis ce genre de propos qui démontre bien qu'au fond, il y a ce petit côté égoïste qui reprend le dessus... La passion, ça porte bien son nom: ça ne nous fait pas faire forcément de bonnes choses, ça laisse parler parfois l'émotion avant l'éthique.

J'étais devant le parc samedi dernier: oui je crevais d'envie d'aller les voir parce qu'ils me fascinent, parce que je les aime, autant en tant qu'animaux qu'en tant qu'individus, pour ceux que j'ai connu. Mais non je ne l'ai pas fait car je ne peux plus cautionner ça et je sais que l'on doit en passer par là, et que je ne peux plus porter le même oeil sur les bassins et sur eux en général, sur le parc, sur les dresseurs, sur tout.

Pour travailler dans un parc d'attraction je n'en connais désormais que trop bien les ficelles, les techniques de com et autres, je ne suis plus dupe, chaque nouvelle vidéo/article, j'en connais tellement le processus derrière par coeur, les "visites de coulisses" pareil...

Donc oui, quelque part je sais parfaitement comment ça marche "de l'intérieur". Et j'ai beau les aimer, être passionnée, je ne peux plus cautionner ça et j'ai du mal à comprendre ceux qui le font en connaissant parfaitement les soucis que ça engendre pour les animaux...
avatar
a.a.k
Orque bavarde
Orque bavarde

Féminin Age : 30 Messages : 183
Date d'inscription : 05/07/2015

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par a.a.k le 20/8/2015, 17:16

Wow, beaucoup de réactions sur le sujet! Ca m'apprendra à m'absenter aussi longtemps (désolée d'ailleurs, la vie "réelle" a quelqu'un peu pris le pas sur ma vie sociale "virtuelle" ce mois-ci).

Je ne vais pas réagir à chaque post. Je me contenterais juste de dire que je pense que chacun a des conceptions différentes d'une passion et des conséquences et sacrifices que ça peut impliquer. Quand on part de ce principe de base, la compréhension de chaque point de vue est forcément difficile.


Est-ce que je pense que les pro caps aiment les orques? Tout à fait. Est-ce que je pense qu'il s'agit d'un amour "égoïste", "pervers" ou peu importe l'adjectif? Oui. Parce que je pense que ces animaux souffrent réellement de leurs conditions de captivité. Et qu'aller les voir, c'est donner de l'argent à l'industrie et c'est la conforter dans son idée que le profit d'êtres sentients, sociaux et intelligents est acceptable.

J'ai déjà été dans des zoos, dans des aquariums et j'ai même vu une fois des dauphins en captivité (parc astérix). Je n'étais absolument pas consciente des questions d'éthique que ça posait, j'étais simplement émerveillé par ces animaux. Parce qu'ils sont tous majestueux et fascinants et que je pourrais les observer pendant des heures.

A l'heure actuelle, j'en sais plus sur la réalité (pas juste Blackfish, même si ça a été le déclencheur, j'ai été voir plus loin) et donc j'ai beaucoup de mal à envisager de pouvoir retourner dans des endroits pareils. Parce que je ne pourrais pas apprécier la vue (aussi spectaculaire soit-elle), je ne pourrais pas m'empêcher de penser à tous les aspects négatifs de la captivité, et au fait que ceux qui profitent le plus de leur présence dans les parcs (donc, pas les soigneur, dresseurs, ... pas le "petit" personnel) au fond, ne se soucient que très peu du bien être de leurs animaux.

Partant sur ce principe, sur *mon* ressenti personnel face à la captivité et à la manière dont mon amour pour ces animaux se traduit, j'avoue que je comprends difficilement les réactions de certains anti caps. Principalement ceux (et je ne vise personne ici!) qui mettent tellement d'énergie à défendre bec et ongles les parcs, au lieu de se battre pour que les conditions de vie des animaux soient améliorées.

Honnêtement, je pense que s'il y avait déjà un effort des parcs à ce niveau-là, les critiques seraient peut-être un peu moins virulentes. Elles seraient toujours là, parce que je pense que cétacés ne sont pas faits pour la captivité, que leurs besoins ne pourront jamais être assez rencontrés... mais si au moins il avait des bassins dignes de ce nom (vous savez, comme les poissons? Avec des plantes, des décorations naturelles rappelant l'océan, ...) au lieu du simple béton et d'occasionnel jeux en plastiques dont même mon chien ne voudrait pas...  la captivité serait peut-être déjà un peu plus facile à accepter.


Enfin, tout ça pour dire que chacun interprète différemment le concept de passion et d'amour. Et, à cause de ça, on peut très rapidement tomber dans le piège du jugement de valeur, qui n'apporte rien à la discussion si ce n'est que les gens se sentent personnellement attaquer.
avatar
Orcamarineland
Orque dominante
Orque dominante

Masculin Age : 19 Messages : 4661
Date d'inscription : 22/11/2011

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Orcamarineland le 20/8/2015, 21:59

Weatle a écrit:Je pourrais aussi lancer le débat sur les dérives du whale watching parce que crois moi des sociétés qui cherchent qu'à se faire de l'argent sur le dos des animaux libres en ne les respectant pas, il y en a à la pelle...

SkyeCrystal a écrit:Pour le whale watching: je suis ok pour dire qu'il y a des dérives mais au final,les animaux sont quand même libre et avec leur famille. Dans les parcs, ils sont embetes par le public, la musique et autre et en plus ils sont captifs dans de mauvaises conditions.

Quant au reste, donc si on a pas les,moyens de les voir dans la nature, im faut en sacrifier quelques uns pour que certains puissent vivre leur passion? C'est pas un peu égoïste comme raisonnement? :/

Je me permets le parallèle, mais je confirme à 100%. En Avril dernier, je suis allé nager avec les dauphins à longs becs en Mer Rouge, et bah il y en a, c'est clairement des sauvages, il faut voir comment ils procèdent...

Kay a écrit:Faire un parallèle entre la captivité et la corrida c'est comme faire un parallèle entre la prison et la peine de mort, autrement dit, je ne vois toujours pas le rapport.
Mais soit alors, je n'aime pas les orques, beaucoup de passionnés pourront le confirmer n'est-ce-pas Wink
Et je perpétue l'amour pervers puisque j'aime les orques qu'elles soient libres ou captives.

J'allais justement te le dire

Néréïdys Disney a écrit:Kay > je m'excuse mais je n'apporterai pas plus d’intérêt à tes commentaires car pour moi ils sont incohérents et contradictoires, et trop agressifs pour un forum où nous sommes là pour partager nos opinions et en aucun cas pour 'dicté' quoi que ce soit à quiconque.
Et si pour toi la réalité est trop dur à regarder tu aurais peut-être du t’inscrire sur le forum 'passionnés d'Autruches'.
Sur ce.

Maudorca > Mon opinion ne s'est pas faite derrière mon écran de télé avec un film comme tu le sous-entend, moi aussi je participe sur le terrain : manifestations, pétitions ... avec Sea Shepherd et la Dolphin Connection  pour  les massacres  de dauphins à Taiji ou aux iles Féroés.
Oui les dresseurs et soigneurs aiment les orques mais ils participent a leur sous-alimentation pour leur faire faire des cabrioles toute la journée, et lorsque tu as payé ton ticket pour te renseigné par toi même  est-ce tu voulais que les soigneurs te disent '' Effectivement ils vivent deux fois moins longtemps chez nous qu'en liberté, avec deux fois plus de maladie que l'on soigne par intoxications médicamenteuses. Ils sont malheureux car ils sont séparés de leur famille,  de plus nous cachons leurs blessures pour ne pas te choquer avec de la peinture. clown  "

Je ne remet pas en questions votre amour pour les orques mais pour moi aimer Marineland est incompatible et contraire à ma passion.

On se demande qui est la plus incohérente, agressive et contradictoire des deux.

En revanche la dernière phrase, tu ferais bien de la mettre en gros, gras et rouge à chacun de tes posts...
avatar
Wikiss
Fondatrice
Fondatrice

Féminin Age : 26 Messages : 4997
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Wikiss le 21/8/2015, 12:17

En revenant sur vos différents arguments:

Satisfaction personnelle de côtoyer des orques
Il est vrai que cette influence des parcs nous contraint à "payer" pour les voir. En principe je n'aime pas la lucrativité sur les animaux et les salariés  après tout dépend comment ils sont traités. Après personne ne peut avoir une mentalité et une sensibilité identique à la notre.
J'avoue que ça peut être un "amour pervers". J'aime aller les voir dans les parcs surtout pour savoir comment ils vont, pour avoir de leur nouvelles.
Souvent, les nouvelles données par les anticaptifs ne sont pas rassurante et souvent exagéré. Aller dans les parcs les voir  et interagir avec eux, me rassure quand même de voir que la situation est meilleure par rapport à que se que disait les anticaptifs.
J'étais anticaptive jusqu'à mes 18 ans, jusqu'à temps que j'aille au Marineland pour la première fois.....

En fonction de mes observations, ma formation en promotion et communication des associations, et de mon expérience avec le public, (je suis animatrice), voici les arguments et possibilité que je propose:


Technique de communication des anticaptifs:

Ils dénoncent auprès des personnes aimant les cétacé cet "amour pervers".
Auprès de tout public, Les message et les campagnes de sensibilisation sont très dénonciatrice et agressive, il ya beaucoup d'anthropomorphisme. Après il faut aussi adapter la manière dont on communique si on souhaite transmettre de la confiance. Il faut revoir les politiques de communication. Identifier le public, analyser la perception des choses.

En évitant une attitude et une dénonciation agressive envers les passionnés actuels
En ne dénonçant pas la captivité jusqu'à transmettre trop de fausses idées et déformer la réalité. Ca fait perdre en crédibilité. On finit par provoquer l'effet inverse....

Proposer des actions correctives
En plus de dissuader les personnes d'aller dans les parc, en même temps, proposer des opportunités de les voir libres. Des opportunités accessibles bien sûre. Montrer que voir des cétacés libres peut être gratuit et moins cher que de se rendre dans un parc.
Proposer quelque chose d'aussi profitable que le loisir en parc pour voir des cétacés.

Bien sûre, promouvoir les organisations de whale watching non lucrative, car si c'est payant et aussi cher, le but est de faire plus profiter les clients que l'organisation.... Proposer des opération qui détendent et qui divertissent. Car les gens quand ils sont au vacances dans les parcs, ils travaillent toute l'année, c'est pas des anticaptifs qui les empêche de se rendre dans les parc pour se détendre qui vont les dissuader, donc proposer quelquevhose d'adapté à leur besoin et d'aussi profitable. Démontrer qu'il est facile de voir les cétacés libres. Il faut essayer d’emmener le public, et le surprendre.

Les actions, c'est pas seulement de la communication en manifestant et en discutant sur les forum, c'est proposer des actions correctives: des solutions. Après il faut rassembler les ressources et les moyens nécessaires. Ce n'est pas très facile je sais, mais si il le faut, je suis prête à travailler là-dessus.

Le problème de harcèlement des cétacés libres:
Après si les cétacés n’étaient qu'en liberté, cette promotion pour les voir libres, deviendrai handicapante pour les cétacés qui seraient harcelé. La captivité ne serait-elle pas un moyen de mettre à distance les personnes pour protéger les cétacés.

Le ciblage des catégories de public:
D'autant plus que les parcs attirent les personnes citadine qui n'aime pas aller dans la nature se baigner dans l'océan froid, ou bien nager tout simplement, aller prendre le bateau, et rendre accessibles les cétacés aux personne handicapée qui peuvent nager avec eux, et transmet beaucoup de pédagogie sur la protection de la nature. Peut être les parcs est le vecteur le plus accessible pour transmettre le message de protéger la nature?
Ou sinon, l'action corrective des anticaptifs serait justement de cibler ce publie et de proposer des solutions et des loisirs adaptés à leur besoin.
Identifier le public: Pour s'adapter à lui, car tout le monde ne ressent pas les même chose que nous et ont des besoins, des difficultés, ds perceptions des sensibilité différentes. Tout le monde n'a pas la même idéologie que la personne souhaitant promouvoir ses idées. C'est pourquoi il faut s'adapter entre se que l'ont souhaite et les besoin de ce public.
On passera donc par une enquête par exemple: Pourquoi se rendent-il dans les parc? Pourquoi est-ce mieux que les voir libre? Que recherche-t-ils? Quel serait l'idéal? Leur budget? A quel prix sont-il prêt à dépenser pour ce qu'ils recherchent? (Définition du prix d'acceptabilité)

Ce que je propose est similaire à une étude et un projet marketing, mais vu la complexité et le système de la société dans laquelle on vit, on est obligé de passer par là  . Avec tout ça, j'aimerai bien réfléchir avec vous sur ces "action correctives". C'est mon seul positionnement, car je suis entre les deux et je n'ai pas vraiment un avis distingué entre les deux camps.
C'est en appliquant le marketing que marineland se fait connaitre et satisfait ses clients, les associations font du marketing aussi pour promouvoir la cause qu'elle défendent, il faut donc s'inspirer de la manière dont les parcs ont connu leur succès pour dissuader leur client. Cela représente un "concurent". Donc il faut travailler sur cette relation pour dissuader la clientelle acquise et potentielle du parc....  Si il le faut il faut parler le langage des "entreprise" et agir comme elles pour que ça marche.

Une autre question me vient: Si on dénonce la captivité, que peut-on dire des animaux de compagnie? Chien qui sortent tenu en laisse, le chat d'appartement, le lapin nain en cage , les chevaux dans les centres équestres?
Je voudrai comprendre la valeur que souhaitent transmettre les anti captifs par rapport à  cela....
Sinon je vous invite à lire des livres au sujet de l'anthropomorphismes de plusieurs auteurs ainsi que consulter la psychologie animales (Discipline importante chez les soigneurs animalier! pour réfléchir au sujet. Après, vous constaterez que la situation est très difficile à juger....
avatar
Kay
Orque meneuse
Orque meneuse

Féminin Age : 21 Messages : 1000
Date d'inscription : 11/02/2011

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Kay le 21/8/2015, 22:39

SkyeCrystal : Je connais des "éleveurs" qui ont d'immenses volières où les oiseaux sont quasiment en liberté, où ils sont merveilleusement bien traités (canaris, mandarins et perruches), ils ne font aucun concours ou quoi, j'ai vu leurs installations, comment ils s'occupaient de leurs oiseaux et dire qu'ils ne les aiment pas serait une absurdité. J'ai eu et ai encore des canaris. Pour raisons personnelles, je ne les sors plus de leur cage. (Oh, j'attends que l'on me dise ô combien je suis cruelle) Avant, je les faisais voler tous les jours, je les avaient apprivoisés et pour moi avoir un canari et un chat était la même chose vu le degré d'affectivité que mon canari me donnait. Un jour il est tombé malade et je me suis battue corps et âme pour lui. Je lui ai fait une pièce spécialement pour lui, j'étais H24 avec lui, je dormais dans la même pièce que lui et me réveillais souvent pour m'assurer que tout va bien. Je faisais tout pour lui. Qu'on ose me dire que je n'aime pas les oiseaux. Il m'a suscité un tel intérêt qu'à l'époque j'avais créé le club N.A.L.O (Nos Amis Les Oiseaux) et j'étais membre de la ligue LPO, je suis allée visiter leurs locaux et je faisais de nombreux dons, me renseigner, etc. Pour en revenir à mon oiseau, je l'avais eu dans une animalerie et j'estime lui avoir offert une vie magnifique comparé à ce qu'il aurait pu vivre ailleurs. Enfin, fin de la parenthèse.

Sinon, oui, c'est correct que tu n'ailles plus dans les parcs.
Il y a deux jours je suis allée dans le zoo de Beauval en me promettant que c'était la dernière fois que j'allais dans un zoo (ce qui n'était pas difficile pour moi tellement j'étais mal à l'aise et me sentais coupable en voyant les animaux dans leur cage : ceci est une impression personnelle, je précise).
Pour ce qui est des parcs marins, j'ai prévu aussi de ne plus m'y rendre. Va-t-on me dire : Ah mais pourquoi tu franchis pas le pas maintenant? Parce que je ne suis pas encore prête et je pense déjà faire énormément d'efforts et de sacrifices de mon côté. Je l'assume, je veux voir Morgan. Et après elle, je n'irai plus dans les parcs, plus aucun. Et je sais que je n'ai qu'une parole, que je tiens mes promesses. C'est égoïste, certes. M'y rendre cautionnera sa captivité, certes. Je me sentirai énormément coupable, certes. Mais c'est la seule chose où j'ai envie de dire où je me permettrait de faire un faux pas. Parce que oui, je suis anti captive. Me dira-t-on : bah non, tu l'es pas parce que tu vas voir Morgan. Et tant pis pour ce que les autres diront. Tout le monde a un jour ou l'autre vu sa mentalité évoluer, changer. Je vais utiliser un argument "bidon" mais qui pourtant fait sens pleinement : l'amour n'est que contradiction.



Sinon je rejoins une partie de ce qu'a dit a.a.k. Et Dieu, si le précédent membre (N... Disney) voulait dire ça, ça aurait été beaucoup plus respectueux et beaucoup plus clair. Même si je persiste à penser que quand on parle d'un animal que l'on aime, c'est uniquement de l'animal. On ne parle pas d'aimer la captivité ou la liberté. Et je répète : oui, il ne faut pas être aveugle sur leurs conditions de vie. Mais la captivité n'empêche pas d'aimer l'animal. La captivité nous fait mépriser ceux qui les détiennent mais pas eux. Mais une minute : est-ce un crime d'aimer les orques? Parce que vu la tournure que ça prend, c'est bien partit...


Ta vision est très intéressante Wikiss et cela me laisse matière à réfléchir. C'est une vision différente qui peut s'avérer efficace.
"Une autre question me vient: Si on dénonce la captivité, que peut-on dire des animaux de compagnie? Chien qui sortent tenu en laisse, le chat d'appartement, le lapin nain en cage , les chevaux dans les centres équestres?" -> Et c'est exactement ce que j'allais dire. Je n'ai rien à rajouter en plus.
Pour être honnête : Pourquoi je me suis rendue dans des parcs? Pour pouvoir réaliser mon rêve que de voir une orque (égoïste me criera-t-on).
Pourquoi est-ce mieux que de les voir libres? Pour moi ce n'est pas du tout mieux que de les voir libres. Disons que c'est le seul moyen que j'ai sous la main que de voir cet animal...
Qu'est ce que je recherche? On ne va pas se mentir : assouvir mon désir personnel. Et qu'on ose me dire le contraire, même si on ne parle pas d'orques captives, tout le monde, quelque soit le sujet de l'attention, assouvit son désir personnel.
Quel serait l'idéal? Que les parcs n'existent plus. De toute façon, après Morgan ma parole est de ne plus y aller.
Mon budget? Je n'ai que 18 ans et si seulement je pouvais avoir un job, j'économiserai de suite pour pouvoir les observer en liberté. Ça fait un an que je cherche du travail pour information (et hs, déjà pour payer mes études (car l'art c'est pas gratuit), ça serait déjà énorme).
A quel prix serai-je prête à payer pour ce que je recherche? Je ne recherche pas quelque chose en particulier, loin de là. Mais pour les voir dans le respect et la liberté, n'importe quel prix, je suis prête à économiser plusieurs années pour m'offrir ce plaisir (et même en parlant de liberté, on parle encore d'assouvissement personnel, voyez-vous, alors qui est le plus égoïste dans l'histoire...). Mais encore une fois vient ce paradoxe : oui, je serai prête à payer pour les voir libres mais je refuse que l'on fasse de l'argent dans leurs dos. Alors faut-il s'aventurer seul alors qu'on n'est pas les maîtres des océans et qu'on ne connaît pas ces derniers? Ou alors faut-il ne vraiment rien faire et ne pas en voir du tout et ainsi ne rien assouvir du tout? Tant de questions se bousculent.
(Ceci est mon opinion strictement personnel, je tiens à le rappeler).


Puis pour en revenir à ça. J'ai le sentiment que tout le monde a ouvert les yeux grâce à 'Blaskfish'. Mais vous savez, tout ce qui est dit dedans, ce n'est pas nouveau... Enfin.
avatar
Wikie
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 19 Messages : 3070
Date d'inscription : 08/11/2011

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Wikie le 22/8/2015, 11:06

Kay a écrit: que peut-on dire des animaux de compagnie? Chien qui sortent tenu en laisse, le chat d'appartement, le lapin nain en cage , les chevaux dans les centres équestres?"

Je suis en total accord avec ta pensée. Selon moi, un chien enfermé dans un appartement à longueur de journée parce que ses maitres travaillent & qui n'a d'autres sorties qu'une balade en laisse d'une demi heure au milieu des autos en pleine ville sera infiniment plus malheureux qu'un singe qui a le loisir de s'ébattre sur des structures spécialement conçues pour son espèce. Même chose pour certains chevaux de clubs qui répètent inlassablement les mêmes exercices dans un manège clos, alors qu'ils rêveraient de s'ébattre dans un champ, sous les coups de cravaches & d'éperons de quelques cavaliers mals intentionnés ! Certes, certains parcs sont déplorables, mais d'autres mettent de réels moyens à s'assurer du bien être de leurs pensionnaires.
avatar
SkyeCrystal
Orque active
Orque active

Féminin Age : 30 Messages : 322
Date d'inscription : 18/08/2014

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par SkyeCrystal le 22/8/2015, 12:36

Wikie a écrit:
Kay a écrit: que peut-on dire des animaux de compagnie? Chien qui sortent tenu en laisse, le chat d'appartement, le lapin nain en cage , les chevaux dans les centres équestres?"

Je suis en total accord avec ta pensée. Selon moi, un chien enfermé dans un appartement à longueur de journée parce que ses maitres travaillent & qui n'a d'autres sorties qu'une balade en laisse d'une demi heure au milieu des autos en pleine ville sera infiniment plus malheureux qu'un singe qui a le loisir de s'ébattre sur des structures spécialement conçues pour son espèce. Même chose pour certains chevaux de clubs qui répètent inlassablement les mêmes exercices dans un manège clos, alors qu'ils rêveraient de s'ébattre dans un champ, sous les coups de cravaches & d'éperons de quelques cavaliers mals intentionnés ! Certes, certains parcs sont déplorables, mais d'autres mettent de réels moyens à s'assurer du bien être de leurs pensionnaires.

Là dessus, nous sommes parfaitement d'accord. Malheureusement le souci pour les delphinariums c'est que leurs infrastructures et leur modèle (shows d'animaux) ne respectent ni ne comblent les besoins spécifiques des espèces qu'ils détiennent.

Tu parles des chevaux coincés à refaire des tours dans leur manège, puis enfermés le reste du temps dans des box, c'est EXACTEMENT pareil actuellement pour les cétacés captifs.
avatar
Orcamarineland
Orque dominante
Orque dominante

Masculin Age : 19 Messages : 4661
Date d'inscription : 22/11/2011

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Orcamarineland le 24/8/2015, 12:35

SkyeCrystal a écrit:Tu parles des chevaux coincés à refaire des tours dans leur manège, puis enfermés le reste du temps dans des box, c'est EXACTEMENT pareil actuellement pour les cétacés captifs.

Je pense qu'elles voulaient dénoncer l'acharnement sur les cétacés captifs par rapport aux autres animaux domestiques (chevaux, chats, chiens, lapins...).
avatar
Wikie
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 19 Messages : 3070
Date d'inscription : 08/11/2011

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Wikie le 24/8/2015, 12:44

Orcamarineland a écrit:

Je pense qu'elles voulaient dénoncer l'acharnement sur les cétacés captifs par rapport aux autres animaux domestiques (chevaux, chats, chiens, lapins...).

Je voulais surtout souligner le fait que les cétacés ne sont malheureusement pas les seuls à souffrir de l'enfermement & de la captivité.
avatar
SkyeCrystal
Orque active
Orque active

Féminin Age : 30 Messages : 322
Date d'inscription : 18/08/2014

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par SkyeCrystal le 25/8/2015, 11:39

Oui, et comme je l'ai dit, je suis parfaitement d'accord avec ça Wink
Chaque espèce a des besoins spécifiques et différents et c'est important de les respecter. Un husky qu'on cloisonne dans un appartement, un cheval de manège dans un box, une orque dans un bassin, c'est pareil, les besoins des animaux ne sont pas respectés et il y a une souffrance...
avatar
Jessica freya <3
Nouvelle orque
Nouvelle orque

Féminin Age : 30 Messages : 15
Date d'inscription : 10/08/2015

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Jessica freya <3 le 6/10/2015, 23:04

Et maintenant avec ce qui c'est passé les jours précédent au Marineland. Peu être que des personne on changé d'avis. Je pense beaucoup a tous les animaux qui sont la bas... qui souffre ou on souffert de cette catastrophe. C'est triste pour eux
avatar
Jessica freya <3
Nouvelle orque
Nouvelle orque

Féminin Age : 30 Messages : 15
Date d'inscription : 10/08/2015

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Jessica freya <3 le 6/10/2015, 23:06

Comment fait t'on pour participé au sondage ?

Contenu sponsorisé

Re: La captivité, un sujet tabou chez les passionés ...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est 19/6/2018, 00:43