Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités

quinoa


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 269 le 29/6/2014, 14:15

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 90481 messages dans 3914 sujets

Nous avons 205 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Laurent Lacasse


Critique Sauvez willy 2

Partagez

Kim2303
Orque meneuse
Orque meneuse

Féminin Age : 24 Messages : 942
Date d'inscription : 07/06/2011

Critique Sauvez willy 2

Message par Kim2303 le 8/7/2011, 08:38

[color=indigo]Bonjour ou bonsoir .. Smile

Je viens de trouver un site qui montre une critique di film Sauvez willy 2 que je trouve intéressante Smile Voila je voulais simplement la partager!





Voici la source : http://www.google.ca/imgres?imgurl=http://www.top-parents.fr/images/stories/2008/06/dvd/sauvezwilly2/galerie/sauvezwilly2_005.jpg&imgrefurl=http://www.top-parents.fr/actualite/actualite/sauvez-willy-2.html&usg=__OrPFJMRRjVlSywy6sZjyoxqZgyE=&h=335&w=800&sz=49&hl=fr&start=324&zoom=1&itbs=1&tbnid=i-XV9NzmnEEftM:&tbnh=60&tbnw=143&prev=/search%3Fq%3DSauvez%2Bwilly%26start%3D320%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26biw%3D996%26bih%3D615%26gbv%3D2%26ndsp%3D20%26tbm%3Disch&ei=hw8XTua1DovUgAfA5cEY



Et voici l'article :

La tentation était trop grande de ne pas réunir Jess et son ami l'orque. Dans cette seconde aventure, c'est un Willy libre et en famille qui retrouve un jeune ado amoureux. Un trio qui va s'unir face à une marée noire. Une aventure sur mesure pour la famille, qui met résolument le message écologique en avant sans pour autant égaler le premier opus.


Voici deux ans que Jess, le petit fugueur indomptable, a trouvé sa place avec les Greenwood. Il a grandi, a gagné en assurance, et à la veille de partir en vacances, consacre beaucoup de temps aux filles… Une vie tranquille qu'une mauvaise nouvelle va rudement chambouler. Jesse apprend que sa mère, qui l'a abandonné et n'a jamais rien fait pour le revoir, est morte à New-York. Et comme si cela ne suffisait pas, Jesse apprend aussi qu'il a un demi-frère, Elvis, qui va vivre avec les Greenwood en attendant de trouver une famille d'accueil. Tout le monde part pour le bord de mer, où Elvis montre vite ses talents de baratineur. Jesse ne le ménage pas, mais il a mieux à faire : des retrouvailles avec Willy, qui nage dans les environs avec sa famille. Et puis il y a la charmante filleule de son ami Randolph. La situation va cependant prendre un jour inattendu lorsqu'une marée noire menace le rivage et les habitant des eaux…

Pour son retour en vedette le duo de l'enfant rebelle et de l'orque enfermé dans un parc fait place aux retrouvailles d'un ado bien dans sa peau et d'un orque qui a retrouvé sa famille. La tension devait venir d'ailleurs : un petit frère surprise réveille les mauvais souvenirs, et une marée noire permet à la fois de mettre en lumière les appétits nuisibles des hommes, et de faire monter le suspens. Et la nouvelle équation fonctionne plutôt bien : le sympathique petit frère, interprété par Francis Capra, donne un peu de piment à la tranquille vie de famille des Greenwood, et les retrouvailles avec Willy permettent de découvrir plus d'images d'animaux en liberté. Si ce second film n'égale pas le premier, c'est plus pour les écarts superflus de traitements. La fin est un peu trop "tire-larmes", le rythme aurait pu être plus soutenu, mais l'ensemble n'est pas plus mièvre pour autant. On peut en revanche regretter que la complicité entre Jesse et l'orque se teinte de raccourcis moins crédibles. Willy répond à l'harmonica aussi vite que Flipper, et est à la limite d'entretenir une conversation avec Jesse…

Si on peut regretter que les scénaristes aient cédé à la tentation d'oublier l'animal "sauvage" pour rapprocher Willy de l'animal de compagnie, les enfants, et une majorité des parents, prennent plaisir à retrouver les personnages du premier film. Et tous sont sensibles à l'approche très écologique de l'argument. Rappelons qu'après le succès du premier film, une enquête découvrit que Keiko, l'orque star, vivait lui-même dans des conditions proches de celle que le film dénonçait ! C'est à la fin du générique de ce second film qu'un numéro invitait à envoyer de l'argent pour sauver Keiko, cause qui reçu un écho mondial et mena à une tentative laborieuse de ramener l'animal à la vie sauvage… Dans un esprit tout aussi écologique, des animatronics ont été préféré à l'utilisation de vrais orques dans de nombreuses scènes. Le DVD propose aussi le clip "Childhood" de Michael Jackson, ainsi qu'un making of un peu formaté mais pas désagréable.



    La date/heure actuelle est 3/12/2016, 10:41