Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 269 le 29/6/2014, 22:15

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 90781 messages dans 3964 sujets

Nous avons 222 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Amandine


Orques rehabilités ou échapés

Partagez
avatar
Invité
Invité

Orques rehabilités ou échapés

Message par Invité le 1/8/2011, 13:02

Je créer ce sujet ; car beaucoup de monde parle de Keiko et de sa réhabilitation qui se serait mal passé (perso je ne trouve pas après les 22,5 ans de captivités ; je trouve qu’il était très heureux libres^^) ; mais ce n’est pas le seul qui à été libérée et certains sont encore vivants libres^^ et des réhabilitations réussit pour la plupart^^:


La première relâchés après 1 ans de captivités:


Hyak a été capturé au large du port de Pender en février 1968. Il a été gardé au port pour environ un an et a été officieusement sorti en février 1969. Hyak n'était pas suivi avec une étiquette radio et personne ne l'avait vu après sa libération ; on ne sait donc pas s'il est encore en vie.

Source : http://cetacousin.bplaced.net/orca/profile/hyak.html



La deuxième orque s’est échappée après 4 mois de captivités^^ :…..

Puis un épaulard a été capturé vivant et semblait doux, ne tentant pas de s'échapper durant sa capture.
En 1968 dans la Marina de port Pender, Graeme Ellis a sauté dans un pool avec Irving, un gros orque mâle, seulement pour voir si Irving venait à lui avec ces dents, claquer sa mâchoire à un pouces du visage Ellis. Après brouillage de la piscine ; Ellis a décidé d'appeler Irving et sauté dans la piscine. La même charge de baleine s'est produite, mais cette fois-ci ellis est resté dans la piscine. Puis Irving s’est frotté contre lui, le laissa gratter son dos et s'asseoir sur son ventre.
Il réussit à s’échapper après 4 mois de captivités ; pas de trace depuis……

Source: http://www.orcahome.de/irving.htm

La troisième s’échappa après 2 ans de captivité :


Ishmael, un jeune orque male du pod J ou l ; il a été capturé avec environ 65 membres de sa famille en octobre 1968 près du Yukon Harbor, . Alors que la plupart des baleines ont été libérée après un certain temps, cinq jeunes épaulards mâles n'ont pas cette chance.
Les deux plus gros, Ishmael (518 cm et 2041 kg) et Achab (579 cm et 2 495 kg), ont été choisis pour rejoindre l'US Navy à Hawaii.
Nommé d'après les personnages principaux d’Herman Melville célèbre « Moby Dick », les deux sont restés ensemble jusqu'en 1971 et ont été utilisés dans l'US Navy pour des projet militaire.
Puis en février 1971, 2 ans et 4 mois après sa capture, Ishmael réussit à échapper à ses gestionnaires au large de la côte nord d'Oahu. En raison de l'échec de sa balise radio, il n'y avait aucun suivi.
Achab reste entre les mains de l'US Navy et meurt en 1974.

Peut-être Ishmael n'a pas survécu les premières semaines en liberté - mais peut-être il est toujours là, dans les mers d'itinérance...
Source : http://www.orcahome.de/ishmael.htm

La quatrième et cinquième : Charlie Chin et Pointednose « relaché » après 7 mois de captivités (Réhabilitation réussi)

C'est arrivé le 27 octobre 1970. Au cours de la nuit, quelqu'un avait laissé un coin du net tomber et a jeté le poids sur les flotteurs jusqu'à ce qu’ils soient tous coulé pour faire une voie d'évasion pour les baleines.

Après leur évasion, Charlie Chin (T1) et Pointednose (T2) revient au mode de vie d’une typique transitoire, et de chasser le phoque commun et d'autres mammifères marins. Pointednose a donné naissance à son baleineau T2A autour de 1972, et le trio a été rencontré plusieurs fois autour de l'île de Vancouver du Sud au cours des six prochaines années. Puis, en fin 1978 ou début de 1979, Pointednose a donné naissance à un autre de veau, T2B, et à la même époque T2A a disparu. Le groupe a continué d'être parmi les plus couramment rencontrés au cours de la fin des années 1970 et le début des années 1980 et certainement parmi les plus stables. Les trois étaient toujours ensemble et, contrairement à la plupart des vagabonds, elles ont été observés à ne jamais s’associer avec d'autres orques dans leur communauté(transitoire).

En 1986, un certain nombre de développements intéressants ont eu lieu dans l'histoire. Tout d'abord, Charlie Chin a commencé à se promener seul du groupe pour la première fois. Bien qu’il soit occasionnellement retournée prêt de Pointednoise ; on l’as souvent vu seul dans des androit aussi éloigné que les iles Victoria.

Source : http://www.orcahome.de/t1andt2.htm

La sixième sera libérée après 2 mois et demi de captivités (Réhabilitation réussi) :

Taku ou K1 est peut-être le plus célèbre orca dans le nord-ouest du Pacifique. Née en 1955(estimation) c’est la seule qui survécu sur 15 après une année de captivité. Au vu de sa taille adulte ; il ne put êtr garder en aquarium et fut donc libéré en 1974.


Avant sa libération ; les scientifiques ont couper deux encoches au sommet de sa nageoire dorsale pour savoir si elles pourraient guérir ou resterait en permanence. Il s'agit d'un intérêt particulier parce que ce genre de coupures et encoches serait très utile pour identifier les orques individuels, en outre de la zone grise au-dessous de la nageoire dorsale, le patch soi-disant selle. Les années suivante, il est devenu évident que les encoches le rende très facile pour identifier ce magnifique mâle. Jusqu'à sa mort en hiver de 1997-1998, K1 est la preuve vivante que vous pouvez utiliser l'identification photographique pour identifier des épaulards individuels et étude d'une population de façon bénigne.
Source : http://www.orcahome.de/k1.htm

La septième et Huitième seront relachées après 1 mois et demi de captivité (Réhabilitation réussi):

En préparation de la sortie, O4 et O5 ont été déplacés de Seattle à une petite baie sur l'île de San Juan. Enfin, ils ont été relâchés avec radios émétrice fin avril 1976, environ sept semaines après leur capture. Les baleines ont été suivis ensuite presque continuellement en bateau ; les prochains 10 jours, après quoi les signaux ont été perdues en raison de l'interférence radio. Les signaux radio ont été ramassés périodiquement au cours des cinq mois qui suivirent, puis les baleines ont disparu. Lorsque les baleines ont été de nouveaux rencontrées ; trois ans plus tard, ils avaient perdu leurs packs de radio, mais les broches chirurgicales restant dans les nageoires avaient provoqué une accumulation de tissus cicatriciels qui était clairement visible, surtout en O5. Il aurait pu être le résultat de la tentative des baleines pour supprimer les périphériques. Heureusement, ces blessures ont guéri et les baleines n'ont montré par ailleurs aucun effet de maladie après cette procédure de marquage plutôt envahissante.

O4 comme un adulte à la fin des années 1970 ou le début des années 80
Au cours des 10 jours de suivi continu, les balises radio ont fourni beaucoup de données sur le temps de plongée et la vitesse de déplacement. O4 (T14) et O5 (T13) ont voyagé en moyenne 68 milles par jour, à une vitesse moyenne de 2,8 noeuds. Ils ont atteint une vitesse maximale de 16 noeuds à l'occasion.. Trois ou quatre plongées courtes comme les baleines en moyenne 21 secondes dans la durée, et ils furent suivis par des plongées plus longues en moyenne 5.77 minutes. La plus longue plongée enregistrée a été de 17 minutes.

O5 croisière
Au cours des décennies passées, O4 ( qui est connu comme Pender avec le programme d'Adoption épaulard ) et O5 (le nom de son adoption est Flores) ont été rencontrées presque chaque année. Bien que préférant les eaux autour de l'île de Vancouver du Sud, le couple a également été aperçu une fois dans le sud-est de l'Alaska. O5 a été vu la dernière fois en 1998 et est présumés morts. Mais O4 est toujours autour de Vancouver régulièrement. Il est né autour de 1964 et est assez vieux pour un épaulard migrateur. Surtout quand vous envisager le montant élevé des PCB des mâles transitoires qui s'accumulent au fil des ans.
Source : http://www.orcahome.de/t13andt14.htm

O4 devant et O5


O4 LIBRE^^...

Et La dernière réhabilitation réussi^^ est en 1999 grâce à l’aquarium de Vancouver ; avec un bébé orque orphelin ; prénommée Springer

Un épaulard bébé, connu sous le nom de Springer, a été retrouvé à 1ans seulement, affamés et luttant pour survivre après la mort de sa mère.
«Elle était en très mauvais état - il était étonnant qu'elle était encore vivante. Sa peau était très mauvaise et elle était émaciée et déshydratés », a t-il dit.
Springer a été nourri de saumon pour un mois au cours de sa réhabilitation remarquable, qui a été financé par la Colombie-Britannique Sauvage Adoption Program épaulard.

Après avoir recouvré la force qu'elle a été transporté vers un stylo océan en Colombie-Britannique où les chercheurs ont attendu que sa famille nage à coté.

«Sa famille à nagé à coté dès la première nuit de sa réhabilitation, elle était là et ils s’appelaient les uns aux autres. Les orques l’ont attendu jusqu'à que nous l’avions relachée dans la matinée ", a déclaré Barrett-Lennard. «Elle a nagé vers eux dans un état très excité, mais les orques l’ont rejetée."

Springer a suivi son pod à une distance de quelques jours jusqu'à ce qu'un groupe cousin de sa famille composée de femelles adultes l'a prise sous sa nageoire.

«La femelle a commencé à la traiter Springer comme son propre veau et elle a bien fait. »


Un orque orpheline qui a été trouvé au large des côtes de l'État de Washington malades et affamés il y a presque dix ans et a été repéré en Colombie-Britannique en bonne santé et nageant en étroite relations avec son pod.
Cette année, Springer à féter ses 10 ans et continue d'être un succès remarquable pour le programme d'adoption et réhabilitation, qui finance la recherche de pointe dans un effort pour protéger les baleines tueuses sauvages et leur habitat.

Les chercheurs ont repéré Springer large des côtes de l'île de Vancouver, C.-B. en août.

«Elle était magnifique. Je ne l'ai même pas reconnu tout de suite parce qu'elle était grande et bien socialisés et la natation en étroite collaboration avec son groupe ", a déclaré Barrett-Lennard. «C'est tellement gratifiant d'aller la voir. J'aurais donné ses chances de survie de 25%. »

Photo bébé quand elle fut retrouvé :



En bassin^^:



Photo adulte (après 10 ans en pleine mer) :



Source : http://hope4dolphins.com/2010/12/rehabilitated-orphaned-orca-re-adapted-to-wild-life-just-fine/



Quand je vois Springer; je me dit que Morgan aurait largement pu être réhabilité; si ils l'avaient vraiment voulu....

Voici le lien pour les animaux réhabilité ou qui se sont échappées: http://www.orcahome.de/orcarel.htm

Il y en à quelques autres mais comme il n'y à pas de photo ni leur histoire je ne les ai pas mises^^.....

Comme quoi; elle peuvent revenir à la vie sauvage nos amies^^.... Si vous avez d'autres histoires^^....
avatar
Invité
Invité

Re: Orques rehabilités ou échapés

Message par Invité le 1/8/2011, 14:54

Attention ces orques n'ont pas vécu 22 ans en captivité, dépendant de la main de l'Homme, ils ont vécu moins longtemps et pour certain ils étaient déjà bien âgés donc plus de connaissance comparer à Keiko qui n'avait que 2 ans à ça capture, d'où le suivi qu'il a eu lors de sa réabilitation.. Après à ne pas oublier que Keiko est revenu vers l'Homme et n'a plus voulu retourné à sa nouvelle vie, car les touriste le nourrissaient et nagés avec lui ! De ce faite il est redevenu dépendant de l'Homme et par la transmission d'un rhume par un Humain, par la suite étant donné que c'était l'hiver ceci c'est agravé en pneumonie, et il en est mort.. Voila ça fin, donc affirmé qu'il était heureux en liberté, on ne peut pas vraiment le savoir .. Si il est revenu vers l'homme en refusant comme ça de se nourrir tous seul, tous ça encore en parfaite santé, c'est qu'il y avait un manque en lui, on efface pas autant d'années de captivité Wink.

Après personnellement pour certaines des orques citer je n'appelerai pas vraiment ça de la réabilitation, c'est un peu du '' débrouille toi tous seul, ta pas le profil pour être en captivité.. Ouste dehors !'' .. Mais au moins eux ont eu de la chance comparer à d'autres :/
avatar
Kim2303
Orque meneuse
Orque meneuse

Féminin Age : 25 Messages : 942
Date d'inscription : 07/06/2011

Re: Orques rehabilités ou échapés

Message par Kim2303 le 1/8/2011, 15:05

wow c'est vraiment intéressant comme sujet Merci lyly :)Mais je dois avouer que je suis d'accord avec Lolie
avatar
Invité
Invité

Re: Orques rehabilités ou échapés

Message par Invité le 1/8/2011, 15:50

Merci pour vos commentaires; je réagirais à quelques uns d'entre eux^^....

Je n'allais pas appeler le sujet "ouste dehors" donc on parle bien de réhabilitation et d'orques échappées; concernant Keiko je l'ai préciser aux début que c'était pas mal au vu des22 années de captivités; ensuite Keiko se nourrissait seul puis acceptait la nourriture des humains; mais il ne se laissait pas mourrir de faim pour que les humains le nourrissent (le gouvernement à d'ailleur interdit de le nourrir; et il à réussit à se nourrir seul ou était nourrit dans un enclos semi libres).

De plus la pneumonie de Keiko est soit due à une infection par les humains soit due à une infection bactérienne aux niveau des vaisseaux sanguins des dents car certaines se sont déchaussées aux parc reino aventura; ils ont d'ailleur bouchées certaines canalisation sanguine buccale durant la réhabilitation; mais c'est passer par les vaisseau sanguins cela à atteint le cerveau et à engendrer la pneunomie qui lui à été fatale; de plus la captivités avait déja bien affaiblit ses défenses immunitaire.D'ailleur cette maladie touche beaucoup d'orques en captivités (beaucoup d'entre elles sont morte de pneumonie; aucune sauvage à part Keiko n'as eu cela)(Avec la nécropsie rien à été prouvée à part la pneumonie).

Tout le monde parle de Keiko en pensant que les orques ne peuvent pas revenir à la vie sauvage; mais c'est faux; Ishmael en est la preuve (2,5 ans de captivités); ainsi que Springer pour Morgan (1 mois de réhabilitation alors qu'elle était plus jeune et dans un état plus déplorable que Morgan)....

Pour ceux qui me diront que ce n'est pas possible je tenais à montrer que si; d'ailleur ; Keiko à vécu avec un autre pod durant quelques temps puis avec un male solitaire(les males sont géneralement plus solitaires^^).Mais il ne connaissait pas tout les rudiments de la chasse; ainsi que l'ensemble du language des siens.



Mais je pense qu'elle à mieux vécu libre (plus d'espaces....); tout du moins dans son element^^....

Je pense que quand on veut on peut; pour certaine beaucoup de gens dirons que c'est trop tard; mais franchement je ne pense pas et Morgan sa fait 1 ans qu'elle est enfermée on aurait pas pu la libérée elle non plus?? Ba si; mais non .....
avatar
gabdou12
Orque active
Orque active

Féminin Age : 18 Messages : 351
Date d'inscription : 01/07/2011

Re: Orques rehabilités ou échapés

Message par gabdou12 le 1/8/2011, 15:52

Je suis tellement daccord avec toi lyly9588 !!!



[img][/img]
avatar
Invité
Invité

Re: Orques rehabilités ou échapés

Message par Invité le 1/8/2011, 20:49

Je n'ai jamais dis que c'était impossible (attention), juste qu'ils n'ont rien eu a faire, car ces orques étaient pour la plupart dans des enclos de fortune (dans des lagon ou baie) en quelques sorte encore dans leur élément, et n'avait pas plus de 3 ans de captivité.. Ce que je voulais dire pour moi que ce n'était pas de la réabilitation c'est qu'ils n'ont pas étaient aidés pas la main de l'Homme, car ils n'en avait pas besoin pour la plupart. (bien sur je ne parle pas du cas, springer, ... .) Après ce n'était que mon point de vue, je l'entends bien que tu n'allais pas appeler ton sujet ouste dehors ^^, mais c'était juste que avant, c'était comme ça.
Pour Morgan, j'ai toujours été d'accord pour essayer la remise en liberté, mais son avenir en a été décidé autrement pour elle. (Et il y a peut être des raison qu'on ignore, il ne faut pas l'oublier, ça rentre en compte aussi).

Après la réabilitation après autant d'années passé en captivité, c'est dur, mais ça peut être possible, rien n'est impossible, il faut re essayer, mais il ne faut pas oublier que les début sont frustrant pour de tels animaux déjà ! et c'est un vrai travaille pshycologique à faire, c'est pour ça que les individus doivent être choisi, niveau mentale, il faut qu'ils tiennent le coup et qu'ils soient apte.
avatar
Invité
Invité

Re: Orques rehabilités ou échapés

Message par Invité le 2/8/2011, 09:30

A part le fait que Morgan est un nouveau gène féminin; je crois qu'il n'y à rien d'autre; et que c'est pour l'argent qu'elle reste enfermée.



Ensuite même si c'est difficile c'est faisable; alors je voulais montrer que des orques pouvait revenir à la liberté malgré la captivité^^

Contenu sponsorisé

Re: Orques rehabilités ou échapés

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est 13/12/2017, 00:54