Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 269 le 29/6/2014, 14:15

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 90487 messages dans 3915 sujets

Nous avons 205 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Laurent Lacasse


Lettre à PETA pour les orques

Partagez

Wikie
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 18 Messages : 3067
Date d'inscription : 08/11/2011

Lettre à PETA pour les orques

Message par Wikie le 30/1/2012, 12:35

Rappel du premier message :


Bonjour ou Bonsoir !

J'ouvre ce topic car, vous en avez peut-être déjà entendu parlé, mais l'association de défense des animaux PETA a décidé de faire un procès à Sea World car Sea World "maltraite" ses orques. Le but de ce procès est de placer les orques nées libres des parc SW dans un grand enclos dans la mer.

Certains memebres du forum ont alors décidé d'envoyer une lettre à PETA pour lui dire qu'il faudrait se battre pour placer les orques qui sont seules dans leur bassin dans un même enclos dans la mer, plutot que de placer les orques de SW dans la mer !

Donc voilà sur ce topic vous pourrez parler de cette lettre et surtout décider si oui ou non les membres du forum envoient une lettre à PETA !

Au revoir !

cyanopsitta
Orque active
Orque active

Messages : 386
Date d'inscription : 26/05/2012

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par cyanopsitta le 26/7/2013, 15:31

Je ne suis à la botte de personne ! Mais vous êtes clairement sous l’influence des antis caps. Votre copier-coller des pages de dauphins libre ne m’intéresse pas. Nymeria, twister, merci pour vos réponses Wink

Noémie322
Orque active
Orque active

Messages : 417
Date d'inscription : 24/04/2012

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Noémie322 le 27/7/2013, 03:31

Pour le cas de Gudrun c'est quand même ancien, depuis les choses se sont un peu améliorer (dans le passé personne ne respectait les animaux, maintenant les choses évoluent, c'est la même chose pour les orque). Par exemple Wikie qui serait gestante, cela fait un certain moment que les soigneurs ne lui font faire que des petits sauts ou des petits comportements et cela ne dure pas très longtemps par rapport ce quelle fait d'habitude (même son fils en fait plus alors qu'il n'a que 2ans).
Pour ce qui est de Morgan, le problème vient du fait que les orques qui sont là bas sont encore très jeunes ( le plus vieux étant Keto qui a que 18ans) et en plus ils ont quitté leurs mères très jeunes (il faut savoir quand Koana et Skyla sont arrivées sont arrivé à Loro Parque elles n'avaient que 3 et 2ans, ce qui veut dire que la femelle la plus vielle n'avait que 3ans et il n'y avait donc pas vraiment de femelle dominante, donc une instabilité dans le parc) Mais bon je pense que dans 5ans les relations entre ces orques se passeront mieux car les orques auront mûries. Après je crois que maintenant Koana, Skyla et Keto sont plus calmes avec Morgan.
Par contre pour les attaques des orques en captivé, je pense effectivement que c'est due à la captivité.

Wikiss
Fondatrice
Fondatrice

Féminin Age : 25 Messages : 4900
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Wikiss le 27/7/2013, 07:16

Noémie322 a écrit:
Par contre pour les attaques des orques en captivé, je pense effectivement que que la femelle la plus vielle n'avait que 3ans et il n'y avait donc pas vraiment de femelle dominante, donc une instabilité dans le parc) Mais bon je pense que dans 5ans les relations entre ces orques se passeront miec'est due à la captivité.
Logique...
En liberte les orques n'attaquent jamais les humains

Invité
Invité

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Invité le 28/7/2013, 11:11

Pour la petite cyano (adepte des bisounours et des pillules), voici comment j’imagine une merveilleuse journée au Delphinarium…inspirée par des proches qui se sont égarés dans ces lieux de perdition.Je vous conseille de lire jusqu'au bout, ça va vous donner plein d'arguments contre l'action de PETA !!!cf la conclusion.
« Whaou, super, aujourd’hui, visite à l’Orqui-quarium de BazarLand . On prend son ticket direct, sans résa. (Eh oui : laissez venir à nous les gentils clients, du moment qu’ils déboursent la coquette somme de 60 E).Ensuite, direction les gradins de la piscine, pour le spectacle : et splash, et saut, et re-spalsh et re-saut, qu’est-ce qu’ils ont l’air (pas trop) de s’amuser les bestiaux.. ,n’empêche , ça a comme un air de déjà vu à la télé.(toujours pareil depuis Flipper, j’ai l’impression et ça date). Et c’est un poil répétitif….oh mais c’est qui le tout petit là-bas dans l’eau : un BB, comme c’est « mimi ».Déjà au taf à son âge, avec maman. Au US, ils ont fait trop fort : un BB sorti 24 h à peine avant du ventre de sa maman, a fait le « show »…Pour un peu, ils vont bientôt faire cavaler le fœtus dans le bassin accroché par le cordon ombilicale derrière sa mère…avec une guirlande autour. Non mais je dec…. !Quoique. Bon, y’ quand même beaucoup de boucan : à croire qu’il sont sourd , les bestiaux. Mon voisin applaudit d’un air béatement stupide. Mais pour moi, finalement le spectacle : moyen, j’en ai pas eu pour mon argent.Alors, je vais faire un tour à la boutique, pour voir. Oh là : un super T-Shirt (hors de prix) à paillettes (fabriqué par des gosses du Bangladesh sous-alimenté), un orque en peluche qui fait couic-couic quand on lui tapote le ventre comme les vrais (enfin, euh…je crois pas)et une carte postale de dauphin en 3D plastifié que je pourrai coincé sur mon étagère entre ma poupée barbienunuche et le bouquin de Nabilla .Je prends tout .En faisant la queue : je recalcule avec l’argent de poche, y a comme un malaise. Bon, j’abandonne la file (des pigeons qui vont se faire allégrement plumés). Tiens en sortant je tombe sur une pub faites « le dresseur ».Pour sûr, c’est un métier d’avenir . Faudrait l’inclure dans la liste des emplois jeunes : ça ferait chuter pas mal les chiffres du chômage. Et ça à l’air super épanouissant , non ?Spécialiste du lancer de poissons congelés, le corps avantageusement moulé dans une combi. Néopréne aux couleurs des orques SVP, c’est pour monter qu’on les aime, qu’on est avec eux..(dommage : j’aurai préféré rose pour une fille).E puis un corps avantageusement sculpté aussi car il faut pas mal gesticuler au bord du bassin .C’est le mode de communication avec les bestiaux (bon entre eux, c’est pas comme ça : mais on leur demande leur avis ?)Et oui, un corps de rêve garantié (et obligatoire pour garder le job), à faire pâlir les adeptes de l’aerobico-body-training. Bon pour avoir le profil, il faudrait que je me fasse blanchir la dentition, parcequ’il faut sourire tout le temps au risque d’attraper une crampe des zygomatiques. Sourire au public, au chef , et aux orques (quoique eux, ça leur passe par-dessus leur caudale avachie).Tout ça pour un employeur qui ne comptera pas les heures, ni ne surévaluera les salaires. Quand même, c’est pas un job sans risque, on parle d’histoires pas très chouettes : un gros bestiau a pris sa copine dresseuse pour un hochet (de baignoire) et l’a envoyer valdinguer sur les bords du bassin. Ce sont vraiment de grands enfants tout bêta. Par contre pas d’arrêt maladie pour la dame toute démantibulée : directe au cimetière. Il parait que c’est un problème de queue-de-cheval .J’ai pas tout compris, l’histoire du look capillaire qui rend l’orque dingue….(Eux non plus d’ailleurs). Et voila que la famille porte plainte contre Sea Business and Business: non, mais ça va pas. Dire qu’ils oeuvrent pour le bonheur général (et leur tiroir-caisse en particulier).Finalement , ce boulot, ça me tente plus trop. Je préfère les voir de loin, ou en photos les bestiaux. Et puis faut que je rentre et me connecte avec les copines : un grandiose et héroïque combat nous attend. Figurez-vous que Sea B and B savait plus trop quoi faire de ses 75 milliards, alors , allons-y : en Bourse.Et là c’est « balot », PETA a mis son grain de sel en achetant quelques actions.Et va savoir de quoi ils sont capables ces « fadas » : ils parlent de détention, d’esclavage, de familles déchirées, de folie en captivité, de privation de nourriture si les bestiaux font rien (« pas de bras pas de « space-chocolats »), de mort prématurée. DE PEINE DE MORT. Moi , je tempérerai , faut être plus consensuel.Disons : juste une condamnation à perpétuité. Tiens, je pense qu’on va les mettre en défaut PETA, en leur posant une colle :
-les delphinariums ont besoin des dauphins et des orques : oui/non.Je réfléchis beaucoup beaucoup : OUI
-les dauphins et les Orques ont besoin des delphinariums :oui/non.Pareil, je réfléchis beaucoup beaucoup et encore beaucoup plus : réponse (aïe dure réalité) : NON.
Jusqu’à preuve du contraire !

Invité
Invité

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Invité le 28/7/2013, 11:27

Conclusion bis : une chose est sure , une journée dans un orqui-quarium de bazarland, ça ouvre pas l'esprit mais ça soulage (bien) le potefeuille.Ah la mine réjoui des tenanciers qui se frottent la panse, se tape les pognes : par ici, les milliards !!!

twister
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 20 Messages : 2578
Date d'inscription : 07/07/2010

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par twister le 28/7/2013, 11:33

Je dirai que 99 % des membres actifs de ce forum sont d'accord sur un point : les cétacés ne devraient pas être captifs ! On n'est loin d'être idiots/idiotes à ce point...

Et cyanopsitta est un garçon.

EDIT : pour ne pas trop partir en HS pourquoi pas poster tout ton ressenti sur ce sujet ?
Tu y trouvera sûrement ton bonheur : http://orque.forumactif.com/t3695-debat-sondage-pour-ou-et-contre-la-captivite?highlight=captivit%E9

cyanopsitta
Orque active
Orque active

Masculin Age : 27 Messages : 386
Date d'inscription : 26/05/2012

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par cyanopsitta le 28/7/2013, 13:19

Ça sent le vécu tout ça ! lol : le coup « des proches qui me l’ont raconté » on ne me la fait pas !

Invité
Invité

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Invité le 29/7/2013, 09:55

On se demande qui est réellement puérile dans ses messages, rabaisser les autres (que vous ne connaissait même pas) est une technique d'argumentation maintenant ? Autant se battre contre des moulins à vents, vous êtes tellement bornée que ça en devient ridicule !

Bien souvent les anti-captifs savent tout ce qui se passent dans les parcs sans jamais y mettre les pieds, c'est bien connu. Suffit qu'un fayot raconte de la merde pour que dix autres le crient à qui veut l'entendre. Commencer déjà par sauvegarder les orques qui ont encore la chance d'être dans leur milieu naturel, ça me semble bien plus intéressant que vouloir relâcher 50 orques qui font les clowns, certes dans des milieux non adaptés mais sans être pour autant maltraités.

A bon entendeur.

Orcamarineland
Orque dominante
Orque dominante

Masculin Age : 17 Messages : 4645
Date d'inscription : 22/11/2011

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Orcamarineland le 29/7/2013, 12:06

Hummm que c'est intéressant par ici !

Invité
Invité

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Invité le 19/8/2013, 06:55

Alors pour revenir en plein dans le sujet , voici la déclaration de PETA concernat les delphinariums.
Les plus timorées ne diront rien.Par contre, les aficionados des orqui-quariums bazarland pourront affuter leur "verdugo" pour contester POINT PAR POINT APRES AVOIR LU ce manifeste.Au risque toutefois d'être suspectés de faire un lobbying douteux pour Sea Business and Business...
Aquariums : des prisons chlorées
Dans les aquariums, les orques font des sauts dans les airs pour une poignée de poissons et sont montés par des dresseurs humains comme s'ils étaient des skis nautiques. Les touristes affluent vers les sites qui leur proposent de nager et de prendre des photos avec les dauphins. Ces parcs et zoos font partie d'une industrie qui représente mondialement des milliards d'euros, basée sur la souffrance d'êtres sociaux et intelligents que l'on prive de tout ce qui est naturel et important pour eux.(1) Ric O'Barry, un ancien dresseur de dauphin de la série télévisée Flipper le dauphin dans les années 1960, déclare que les parcs et les zoos « veulent que vous pensiez que Dieu a placés [les dauphins] dans cet endroit ou [qu']ils les ont sauvés … Si les gens connaissaient la vérité, ils n'achèteraient pas un billet. »(2)

Des familles déchirées
Les baleines tueuses, ou orques, sont membres de la famille des dauphins. Ce sont aussi les plus grands animaux tenus en captivité. Dans la nature, les orques restent avec leur mère tout au long de leur vie. Des groupes familiaux appelés
« gousses », sont formées d'une mère, de ses fils et filles adultes ainsi que de la progéniture de ses filles. Les membres de la gousse communiquent dans un
« dialecte » spécifique à leur gousse. Les dauphins nagent ensemble en gousses ou tribus familiales, par centaines.

Capturer dans la nature ne serait-ce qu'un orque ou un dauphin perturbe la gousse entière. Pour obtenir un dauphin femelle en âge de se reproduire par exemple, des bateaux pourchassent la gousse vers les eaux peu profondes, où les animaux sont encerclés de filets se refermant peu à peu avant d'être hissés sur les bateaux. Les dauphins non désirés sont rejetés à l'eau. Certains meurent du choc ou du stress et d'autres succombent lentement de pneumonie quand l'eau pénètre dans leurs poumons à travers les évents. Les femelles enceintes peuvent avorter spontanément. Il fut un cas où plus de 200 dauphins paniqués qui avaient été parqués dans un port de pêche japonais se sont écrasés sur les coques des bateaux et sur eux-mêmes, s'enchevêtrant impuissamment dans les filets alors qu'ils tentaient de trouver une voie de sortie ; beaucoup se sont épuisés et se sont noyés.(3)

Les orques et les dauphins qui échappent au supplice de la capture deviennent fous en voyant leurs compagnons capturés et tentent même parfois de les sauver. Lorsque Namu, un orque sauvage capturé au large des côtes canadiennes, a été remorqué jusqu'à l'aquarium public de Seattle, il a été assuré par Lloyd's of London, selon la BBC, pour « différentes contingences comprenant les tentatives de sauvetage par d'autres baleines ».(4)

S'adapter à un monde étranger
Dans la nature, les dauphins et les orques nagent plus d'une centaine de kilomètres par jour.(5,6) Mais les dauphins capturés sont confinés dans des bassins qui peuvent mesurer seulement 7 à 8 mètres de long, 7 à 8 mètres de large et moins de 2 mètres de profondeur.(7) Ils naviguent par écholocation, faisant rebondir les ondes sonores sur les objets pour déterminer leur forme, leur distance, et l'endroit où ils se trouvent. Mais dans les bassins, les réverbérations de leurs propres ondes sonores rebondissent sur les murs et rendent fous certains dauphins. Jacques Cousteau a dit que la vie pour un dauphin captif « entraîne la confusion de tout l'appareil sensoriel, ce qui en retour cause chez ces créatures si sensibles un trouble de l'équilibre mental et du comportement ».(Cool

Les bassins sont entretenus avec des produits chimiques connus pour avoir des effets secondaires. à cause du taux élevé de chlore contenu dans leurs bassins, les dauphins de l'aquarium Clearwater Marine aux états-Unis ne pouvaient pas ouvrir leurs yeux et leur peau a commencé à se décoller.(9)

Les dauphins et les orques récemment capturés sont forcés à apprendre des numéros. Les anciens dresseurs disent que priver de nourriture et isoler les animaux qui refusent d'effectuer des numéros sont deux méthodes de dressage communes. Selon Ric O'Barry, l'entrainement basé sur la « récompense positive » est un euphémisme pour la « privation de nourriture ».(10) L'ancien dresseur de dauphins Doug Cartlidge maintient que les dauphins très sociables sont punis en étant isolés des autres animaux : « Vous les mettez dans une cage et vous les ignorez. C'est comme de la torture psychologique ».(11)

Les conséquences tragiques de la captivité
Si la vie des orques et dauphins captifs était aussi tranquille que ce que les parcs à thème marins et les delphinariums aimeraient nous faire croire, les animaux vivraient plus longtemps que leurs congénères sauvages. Pourtant, même si les mammifères marins captifs ne sont pas sujets aux prédateurs ni à la pollution des océans, leur captivité est tout de même une peine de mort.

Il a été rapporté que dans la nature, les dauphins peuvent vivre une quarantaine ou une cinquantaine d'années.(12) Mais plus de 80 pour cent des dauphins captifs dont l'âge a pu être déterminé sont morts avant d'avoir 20 ans.(13) Les orques sauvages peuvent également vivre plusieurs décennies – il a été rapporté que certains ont plus de 90 ans – mais ceux des parcs aquatiques survivent rarement plus de 10 ans.(14)

Ce que vous pouvez faire
Richard Donner, coproducteur du film Sauvez Willy, a déclaré : « Retirer ces mammifères majestueux de leur habitat pour des motifs commerciaux est obscène… Ces terribles captures doivent absolument être reléguées au passé ».(15)

Les gens du monde entier reconnaissent aujourd'hui que les dauphins, orques et autres cétacés n'ont rien à faire en captivité. Le Canada n'autorise plus la capture ni l'export des baleines beluga.(16) Israël a interdit l'importation de dauphins pour le divertissement.(17) L'Australie a également interdit l'importation de dauphins.(18) Des projets de construction d'un bassin à dauphins dans un centre marin en Virginie aux états-Unis ont été abandonnés suite à un énorme tollé général.(19)

N'allez pas dans les parcs ou zoos qui détiennent des mammifères marins en captivité sauf si vous surveillez ces animaux dans le cadre d'une campagne. Encouragez l'aquarium le plus proche de chez vous à arrêter d'élever des animaux afin de faire de la place pour réhabiliter (et relâcher) des animaux sauvages blessés. Signalez les mauvaises conditions au Ministère de l'agriculture, distribuez des tracts au parc, écrivez des lettres aux éditeurs des publications locales, et faites pression sur les représentants politiques afin d'éviter que ces établissements se multiplient avec l'argent du contribuable. Soutenez les lois qui interdisent la capture ou limitent l'exposition des mammifères marins.

Références
Sally Kestin, "Not a Perfect Picture," Sun-Sentinel 16 May 2004.
Kestin, "Not a Perfect Picture."
Public Broadcasting Service, "A Whale of a Business," Frontline 1998.
"Lloyd’s: Insuring the Famous and the Bizarre," BBC News, 29 Oct. 1999.
Orca Network, "Some Fascinating Facts About Orcas," last accessed 17 Jul. 2008.
Ken LeVasseur, "Dolphins Head to New Prison Camp," Hololulu Star-Bulletin 15 Sep. 2000.
Animal and Plant Health Inspection Service, "3.104 Space Requirements."
Virginia McKenna, Into the Blue (New York: Harper Collins Publishers, 1992).
Sally Kestin, "Sickness and Death Can Plague Marine Mammals at Parks," Sun-Sentinel 17 May 2004.
McKenna.
McKenna.
Sally Kestin, "Experts, Parks Debate Animals’ Ages of Death," Sun-Sentinel 16 May 2004.
Kestin, "Not a Perfect Picture."
Kestin, "Not a Perfect Picture."
"Sea World Tossed out as Sponsor for American Oceans Event," Donner/Shuler-Donner Productions, 20 Mar. 1995.
Brian McHattie, letter to Ann Terbush, U.S. Department of Commerce, "Comments on National Marine Fisheries Service Proposed Rule—Docket No. 001031304-0304-01," 31 Oct. 2001.
"Israel Agency Bans Import of Dolphins," Reuters, 4 Feb. 1994.
Andrew Darby, "Born to Be Wild," Sydney Morning Herald 23 Jul. 2003.
Jon Frank, "Beach to Turn Over Documents on Tank Expansion to PETA; Deal Is Second Challenge to City’s Compliance With Information Law in Less Than a Week," The Virginian-Pilot 28 Mar. 2001.
Gros Plan
Cirques : En piste, esclaves !

Zoos : Des prisons lamentables


Et pour les anglophones...
BuckTheRodeo.com

Circuses.com

NoMoreMonkeyBusiness
.com

RunningoftheNudes.com

SaveWildElephants.com

WildlifePimps.com



Nous contacter À propos de


Wikie
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 18 Messages : 3067
Date d'inscription : 08/11/2011

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Wikie le 19/8/2013, 08:33

Oui, on le connait ce looooooooooong discours. C'est celui que les antis-captifs nous servent à chaque fois !

Invité
Invité

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Invité le 19/8/2013, 09:42

Wikie a écrit:  Oui, on le connait ce looooooooooong discours. C'est celui que les antis-captifs nous servent à chaque fois !
+1 Wikie

A quoi bon de nous sortir à chaque fois le même discours... Franchement !

Contenu sponsorisé

Re: Lettre à PETA pour les orques

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:17


    La date/heure actuelle est 9/12/2016, 14:17