Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 269 le 29/6/2014, 22:15

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 90781 messages dans 3964 sujets

Nous avons 222 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Amandine


[Longevité] Viellissement de l'orque

Partagez
avatar
Wikiss
Fondatrice
Fondatrice

Féminin Age : 26 Messages : 4967
Date d'inscription : 05/06/2005

[Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Wikiss le 27/8/2012, 19:56

Vieillissement de l'orque

Certaines orques peuvent vivre jusqu'à 100 ans

Mais les statistiques montrent qu'en moyenne l’espérance de vie est de 50 ans pour le femelles, et 30 ans pour les males.

A quel age les orque commencent-elles à vieillir?
Quel sont les signent de vieillesse?

L’encart entre la longévité possible et la moyenne de survie peut montrer une vulnérabilité chez ces animaux.

Sont-elles vielles à partir de cette moyenne d'age, ce qui peut leur faire moins résister à la pollution?
Ou est ce la pollution qui font que l'intoxication s'accumule dans leur corps jusqu’à mourir à partir de 50 ans? :s
avatar
Invité
Invité

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Invité le 27/8/2012, 20:56

Pour répondre à toutes ces questions, il faudrait mettre la main sur des publications scientifiques ^-^

J'en ai un mais qui date un peu...


Longévité



Alors que les recherches sur la longévité des cétacés continuent, et que les méthodes d'estimation de l'âge ne sont pas parfaites, les études scientifiques les plus récentes et valables indiquent que l'espérance de vie maximum d'une orque sauvage est de 25 à 35 ans.

Il est difficile de comparer les espérances de vie des orques sauvages et captives. L'orque la plus âgée née en captivité a seulement 11 ans actuellement, et il est raisonnable de présumer que les progrès dans les soins et l'apprentissage, qui rendent possible la reproduction (SMALL & DEMASTER, 1995 ; ASPER et al., 1988), vont accroître la longévité maximale des orques. D'autre part, comme le font remarquer SMALL et DEMASTER (1995), les comparaisons resteront délicates tant que des études démographiques complémentaires ne seront pas menées sur les populations sauvages. De plus, la question est obscurcie par l'emploi d'une terminologie et de mesures différentielles telles que :
l'espérance de vie ;
l'espérance de vie moyenne ;
l'espérance de vie à un âge donné ;
la mortalité ;
la survie ;
etc.
Cela peut être source de confusions pour les chercheurs et de malentendus pour le grand public.

La plus grande difficulté dans l'estimation de l'âge d'une orque sauvage est, à mois d'être témoin de la naissance d'un individu, que la date de naissance doit être déterminée indirectement. Une méthode pour déterminer l'âge d'un cétacé dont la date de naissance est inconnue est l'analyse des GLG (Growth Layer Group) ou groupe de couches de croissance. Cette technique, la première utilisée, consiste en une analyse de sections de dents et un dénombrement des couches de dentine (pour plus d'informations sur cette technique, cf. PERRIN et MYRICK, 1980). Bien que l'analyse des GLG ait été utilisée pour réfuter l'âge anecdotique d'une orque de Twofold Bay (Australie), connue sous le nom de " Old Tom " (MITCHELL & BAKER, 1980), on ne connaît pas actuellement la relation entre les couches de dentine et le temps (HEYNING & DAHLHEIM, 1988) et elle se révèle être hautement imprécise pour les animaux de 20 ans et plus (MITCHELL & BAKER, 1980 ; MYRICK et al., 1988). Ivar CHRISTENSEN (1984), en collaboration avec l'Institut de Recherche Marine de Bergen (Norvège), étudia les dents de plus de 120 orques tuées par les baleiniers norvégiens en 1979 et 1980. Le nombre maximum de GLG trouvés dans les sections était de 34, c'est-à-dire qu'avec l'hypothèse selon laquelle le dépôt des couches de dentine serait annuel, l'orque la plus âgée étudiée aurait été tuée à 34 ans. Par ailleurs, moins de 2% des animaux étudiés ont atteint cet âge. Encore une fois, il faut rappeler que l'on ignore le nombre de couches de croissance déposées par an, si périodicité il y a. PERRIN & MYRICK (1980) constatèrent qu'il était difficile d'interpréter les anneaux, et MYRICK, YOCHEM, et CORNELL (1988) firent remarquer que les résultats pouvaient varier selon les techniques de préparation.

BAIN (1990) testa la fiabilité des estimations d'âge et conclu que les estimations basées sur les tables de vie (OLESIUK et al., 1990) étaient fiables.

Espérance de vie des femelles

OLESIUK et al. (1990) a calculé pour les orques femelles une espérance moyenne de vie de 50,2 ans, et une longévité maximale de 80-90 ans. La plupart des orques n'ont pas été suivies de la naissance à la mort ; les âges ont été estimé à partir l'arbre généalogique de BIGG, OLESIUK, et al. (1990) et la détermination de l'âge du plus vieux petit viable des femelles. Etant donné qu'il a été établi que les femelles donnaient naissance à leur premier petit viable à 12-18 ans, des estimations de l'âge des femelles ± 3 ans étaient possibles. Deux individus, identifiés comme des femelles matures d'après des photographies prises en 1959 et en 1965, étaient âgés au minimum de (47 ± 3) ans et de (42 ± 3) ans respectivement en 1993 (ELLIS, commun. pers.).

Espérance de vie des mâles

Dans le cas des mâles, une espérance moyenne de vie de 29,2 ans a été extrapolée d'après des âges basés sur le développement de la nageoire dorsale au début de la maturité sexuelle (11,5-17,5 ans). Une longévité maximale de 50-60 ans pour les mâles a été calculée à partir des tables de vie (OLESIUK et al., 1990). Une estimation du même ordre était basée sur les taux de mortalité (BIGG, 1982). Un mâle, photographié en période de puberté en 1969, était supposé âgé au minimum de (38 ± 3) ans en 1993, et un autre mâle totalement mature lorsqu'il fut photographié en 1972 était âgé au minimum de (41 ± 5) ans en 1993 (ELLIS, commun. pers.).

Espérance de vie moyenne Espérance de vie maximale
Femelles 50,2 ans 80-90 ans
Mâles29,2 ans 50-60 ans

D'après OLESIUK et al. (1990).

Source : http://www.orca.online.fr/epaulards.htm
avatar
Ko `
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 25 Messages : 2450
Date d'inscription : 03/08/2009

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Ko ` le 27/8/2012, 21:27

Au moin sa rétablie la vérité toute les orques ne vivent pas jusqu'a 100 ans ! Comme pour les être humain !
avatar
Invité
Invité

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Invité le 27/8/2012, 21:38

Entierement ok avec Ko.
avatar
Invité
Invité

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Invité le 28/8/2012, 09:40

ça vie longtemps.waow pour un animal....vivent-ils plus longtemps en liberté quand meme? y a t il des statistiques?
avatar
twister
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 21 Messages : 2597
Date d'inscription : 07/07/2010

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par twister le 28/8/2012, 12:03

Les statistiques se trouvent dans les messages précédents.

En tout cas merci Weatle d'avoir publié ce que tu as trouvé. Smile
avatar
Ko `
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 25 Messages : 2450
Date d'inscription : 03/08/2009

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Ko ` le 28/8/2012, 12:23

Si tu avais bien lu tu aura ta réponse ! Oui ils vivent plus longtemps en liberté. Mais ce sont des données qu'on ne peux pas comparer !
Comparer 42 individues a milles par exemple c'est pas scientifique Wink
De plus je pense que le taux de mortalité est trois fois plus élever chez les orques libre et ça parrait normal !
avatar
Wikiss
Fondatrice
Fondatrice

Féminin Age : 26 Messages : 4967
Date d'inscription : 05/06/2005

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Wikiss le 28/8/2012, 12:25

Super, merci pour l'article! =D

Mais je me suis toujours demandé comment se définissait la vieillesse pour les orques. Quand sait-on qu'une orque est "agée" =s
avatar
twister
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 21 Messages : 2597
Date d'inscription : 07/07/2010

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par twister le 28/8/2012, 12:28

Après sa dépend si on prend on compte quel population. (les offshores, transientes, résidentes, etc.)
Mais depuis quelques années il faut tenir compte des impacts humains qui ont augmenté la mortalité des orques.

Les petits de l'année dernière chez les résidentes du sud ont tenu le coup cet hiver. Par contre quelques adultes ont disparu.

Après je pense qu'il faut s'adresser aux spécialistes mais chacun parlera pour sa population. Sauf si on trouve quelqu'un qui travaille sur chaque population.

Après je me demande si on peut voir l'âge de l'orque avec sa peau ?
avatar
Ko `
Orque dominante
Orque dominante

Féminin Age : 25 Messages : 2450
Date d'inscription : 03/08/2009

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Ko ` le 28/8/2012, 15:58

Je pense que pour les femelles on les dit vielles quand elle ovule plus !
avatar
Orcamarineland
Orque dominante
Orque dominante

Masculin Age : 18 Messages : 4654
Date d'inscription : 22/11/2011

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Orcamarineland le 28/8/2012, 17:24

Les femelles arrêtent d'ovuler généralement autour de la quarantaine. C'est une moyenne. Par exemple, Corky a arrêté d'ovulée à 21 ans ayant perdu ses 7 petits ! Smile
avatar
Invité
Invité

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Invité le 28/8/2012, 19:17

Après c'est certainement comme l'humain : difficulté à ce mouvoir, lenteur...

Sinon j'avais commencé à lire un article paru en 2000 : http://www.nwfsc.noaa.gov/research/divisions/cbd/marine_mammal/kwworkshops/preypubs/pcbpacifickw.pdf
Il met en relation âge/sexualité/alimentation des populations d'orques de Colombie-Britannique/Canada avec différentes toxines que l'on trouve en mer.

C'est de l'anglais alors j'ai pas eu le temps de finir ^-^

Contenu sponsorisé

Re: [Longevité] Viellissement de l'orque

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est 18/12/2017, 15:51