Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 269 le 29/6/2014, 22:15

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 90689 messages dans 3952 sujets

Nous avons 217 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Rainef


[New]L95 tué par un émetteur satellite

Partagez
avatar
Wikiss
Fondatrice
Fondatrice

Féminin Age : 26 Messages : 4947
Date d'inscription : 05/06/2005

[New]L95 tué par un émetteur satellite

Message par Wikiss le 16/10/2016, 19:09

[New]L95 tuée par un émetteur satellite

Mercredi, la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a annoncé qu'une orque mâle est morte à la suite d'une infection causée par la balise satellite fixée sur sa peau.
L'orque, appelé L-95, a été retrouvé morte avec le matériel satellite en morceaux dans les tissus de l'orque. Une autopsie a révélé que la blessure résulte d'une infection mortelle qui a finalement conduit à sa mort.


Les scientifiques ont tenté d'attacher des émetteurs satellites minuscules aux groupe d'orques en voie de disparition dans le but de suivre leur trajectoire en hiver et ainsi déterminer pourquoi leurs populations a tant diminuée. Les chercheurs ont choisi L-95 une orque de 20 ans qui paraissait pourtant en bonne santé.

Les responsables de la NOAA estiment qu'une erreur humaine a contribué à l'infection fongique, puisque la balise n'a pas été nettoyée conformément au protocole de la NOAA avec de l'alcool et de l'eau de Javel, après que l'emetteur soit tombé dans l'eau suite à une erreur dans le tir. Il a été récupéré, et a tiré directement sur l'orque. La balise n'a été nettoyé avec de l'alcool seulement entre les tirs, et a atterri près des principaux vaisseaux sanguins de l'orque, ce qui pourrait avoir provoqué l'infection qui a pu rentrer rapidement son sang.

Depuis que la recherche a commencé en 2012, huit baleines ont été marqués, mais seulement L-95 a été confirmée morte par la suite. Les arguments estiment que la question du temps était une raisons pourquoi le protocole n'a pas été respecté.

La NOAA est «profondément consternée de voir que l'une de leurs balises ai eu un rapport avec la mort de l'orque", a déclaré Richard Merrick, directeur scientifique de l'agence et ancien chercheur.

Cet accident a également succité des débats dans la communauté scientifique. La mort de L-95 était-il plus que juste un accident ponctuel? Ou est-ce le marquage satellite qui pose plus de risques que prévu au départ?

NOAA a suspendu le marquage des épaulards en danger à ce moment, et analysera si d'autres méthodes de suivi, moins invasives peuvent être mieux adaptées à la protection de la vie de l'espèce. NOAA organisera même un atelier spécial pour les 88 pays de la Commission baleinière internationale concernant le marquage.

"Le marquage par satellite est de plus en plus répandue, devenant disponible dans le commerce pour les scientifiques du monde entier, mais le niveau d'expérience et de formation des gens dans le monde varie", a expliqué Alex Zerbini, un scientifique de la NOAA qui a étudié la façon dont le marquage affecte les baleines. «Nous devons être très prudents. Nous devons prendre toutes les précautions ".

http://www.collective-evolution.com/2016/10/12/orca-killed-by-satellite-tag-raising-concerns-about-science-practices/

    La date/heure actuelle est 21/7/2017, 20:51